Menu
USA / Canada / Voyages

Mon plus beau coucher de soleil au Fjord du Saguenay

Il est temps de reprendre le récit de notre voyage en famille au Québec. Nous avons fait le tour du Fjord du Saguenay et je n’en retiens qu’une chose : nous n’y sommes pas restés assez longtemps et nous y retournerons ! Les paysages y sont grandioses et pourtant nous n’en avons vu qu’une infime partie. Au programme : petit village pittoresque, randonnée, couchers de soleil, …

Après l’étape incontournable de l’observation des baleines à Tadoussac, nous avons repris la route en direction du Saguenay. Rapidement, les bords du Saint Laurent ont laissé place à la forêt et aux grands arbres. C’est haut, c’est vert, c’est apaisant et majestueux.

Le parc du Fjord-du-Saguenay est accessible sur les deux rives du fjord. Incapables de choisir, nous avons fait la rive nord puis la rive sud en partant de Tadoussac. Au nord, on entre par Baie-Sainte-Marguerite, au sud par Baie-Éternité.

Mon plus beau coucher de soleil au Fjord du Saguenay

La halte du béluga (Parc du Fjord-du-Saguenay)

Premier arrêt : Nous rentrons au cœur du Parc du Fjord-du-Saguenay pour une randonnée appelée la halte du beluga. L’entrée se fait par baie Sainte-Marguerite.

L’entrée dans les parcs nationaux est payante pour les adultes (9,25 CAD). L’argent est réinvesti à 100% dans l’entretien et la conservation des parcs.

On est le genre de famille qui se perd toujours en randonnée ! Ca n’a pas loupé ! Pourtant je vous assure que c’était difficile de se perdre, mais on a réussi cet exploit !

En arrivant, nous nous sommes arrêtés au centre d’information pour demander notre chemin et profiter des toilettes (oui c’est important quand on voyage en famille de connaître les lieux des pauses pipi). L’employée du centre nous indique le chemin à suivre et en sortant… Patrice part d’un côté… et moi de l’autre ! Ca commence ha ha ha ! Je fais demi-tour et le suis sans grande conviction. Evidemment, nous sommes partis totalement à l’envers pendant une quinzaine de minutes ! Bref, on fait demi-tour et cette fois on part dans le bon sens.

On rentre dans la forêt, le chemin est très agréable et on profite de l’air pur. Rapidement on doit s’arrêter ! Alerte mignonnerie !! On croise un petit écureuil en train de grignoter un gros champignon ! On reste au moins 5 minutes à le regarder ! La randonnée est très accessible et bien aménagée, vous pouvez la faire avec de jeunes enfants. Au bout de presque 3 kilomètres, on arrive sur une passerelle en bois qui descend jusqu’à la halte du beluga, au bord du fjord, un point de vue privilégié pour voir ces petites baleines blanches.

A notre arrivée, il y avait une animation mise en place par le parc. Coloriages à disposition pour les enfants et jumelles pour tout le monde ! On scrute l’eau en cherchant les belugas et très vite, on les repère ! Ils sont un peu loin mais ils sont là !

La randonnée se fait en aller retour. Comptez 2 à 3 heures si vous prenez le temps de vous arrêter régulièrement (ou de vous perdre lol).

Bon, ce que les jolies photos ne racontent pas c’est que j’étais en pleine crise d’endométriose et que j’ai souffert pendant toute la durée de la randonnée…

Sainte-Rose-du-Nord

Nous sommes ensuite partis découvrir Sainte-Rose-du-Nord, qui fait partie de l’Association des plus beaux villages du Québec. La route pour y accéder est vraiment agréable. A l’arrivée, on est un peu déconcerté par le monde et on saute de jolie en trouvant une place de parking sans trop tourner. Ouf !

Niché dans un repli des caps du fjord du Saguenay sur la rive nord, le tout petit village de Sainte-Rose-du-Nord (un peu plus de 400 habitants), qui s’appelait « La Descentedes-Femmes » jusqu’en 1942, se cache timidement dans le creux d’une petite vallée, à l’écart de la grande route.

Authentik Canada

On descend à pied sur le quai qui donne directement sur le bord du fjord et on se pose quelques instants pour admirer le panorama.

On décide de déjeuner chez Rose Café, un petit restaurant super mignon installé dans un chalet sur le quai. Le service est un peu long mais super sympa et nous nous sommes régalés ! C’est copieux et c’est bon ! Une petite tartine de fromage façon bruschetta servie avec une jolie salade colorée du jardin (c’est un plaisir de pouvoir manger des crudités pendant un road trip au Québec, croyez-moi !). Ils ne prennent pas la carte bancaire mais il y a un ATM juste à côté (mais genre vraiment à côté lol).

Nous repartons déjà ! J’ai beaucoup aimé Sainte-Rose-du-Nord, je lui ai trouvé un petit côté scandinave absolument charmant.

Vous connaissez la musique maintenant : nous reprenons la route ! Et oui, c’est un peu l’idée d’un roadtrip ! Nous sommes allés faire quelques courses chez Wallmart pour le petit-déjeuner du lendemain (et prendre des sachets de poutine pour glisser dans nos valises) et nous avons récupéré notre logement pour la nuit. Trouver un logement dans le coin n’a pas été simple, beaucoup d’hébergements étaient complets ou ne me plaisaient pas. Nous avions donc réservé une maison située sur la route du Mont Saint Edouard.

Notre chalet au Mont Edouard

J’avais trouvé un chalet très sympa directement via Booking. Nous ne sommes restés qu’une nuit mais nous y étions très bien. Une maison toute équipée pour nous 3 avec salon, cuisine, jardin, 2 grandes chambres et 2 salles de bain.

Notre chalet au Mont Edouard

Nous en avons profité pour lancer quelques lessives (et s’extasier devant la taille et l’efficacité des machines à laver et à sécher le linge).

Le Mont Edouard est une petite station de ski québécoise. On imaginait comment ça pourrait être sous la neige…

Coucher de soleil de folie à l’Anse de la Tabatière

Le soir, nous sommes retournés au Parc du Fjord-du-Saguenay mais cette fois-ci, via l’entrée de la rive sud, par Baie-Éternité. Nous avions déjà payé les droits d’entrée le matin donc nous n’avons eu qu’à présenter notre ticket.

Après avoir marché quelques minutes (avec mon look de folie : ma robe longue pour aller au restaurant et mes baskets pour marcher dans le parc), nous arrivons à un premier point de vue sur le fjord. Très joli mais pas de coucher de soleil de ce côté. Nous continuons notre route et tombons sur un second mais toujours pas de soleil en vue.

Le troisième fut le bon. Un superbe point de vue sur le fjord du Saguenay avec un coucher de soleil magnifique. Nous sommes au bon endroit. Nous n’étions pas seuls mais les lieux étaient calmes. Chacun était venu admirer le spectacle du soleil flamboyant qui descend lentement sur les eaux du fjord. Les couleurs étaient dingues ! Un coucher de soleil a toujours un petit côté magique et celui-ci l’était totalement.

Et c’est accessible en quelques minutes à pieds depuis le parking.

Nous sommes allés dînés du côté de l’Anse Saint Jean au Bistrot Chasse-Pinte. Terrasse super agréable (avec petits chauffages le soir au cas où…), service sympa et nous avons bien mangé (produits frais). Bonus : c’est une brasserie coopérative donc ils proposent un grand choix de bières et de cocktails à base de bière. J’ai mangé une poutine à la bière, excellente !

Et nous sommes rentrés dans notre chalet !

La suite de notre road-trip : Québec ! A très vite !

Alors ? Il n’est pas canon ce coucher de soleil ?

A lire aussi :
Préparer un beau road trip au Québec en famille
Visiter Montréal en 3 jours : voir les incontournables
Préparer un road trip en Ecosse : itinéraire, budget, adresses, …

Ces voyages que j'ai très envie de faire en famille
Mes astuces pour bien gérer un voyage en avion

2 Commentaires

  • Mademoiselle Farfalle
    12 décembre 2022 at 9 h 12 min

    Sainte-Rose du Nord est un de nos coups de coeur aussi! On y était allés la dernière fois et on avait même dormi à l’auberge de jeunesse. Et on y est retournés cette fois pour manger à l’auberge de jeunesse qui est une super adresse. C’est frais, local et délicieux!

    Reply
    • Milie
      12 décembre 2022 at 15 h 00 min

      C’est super joli ! J’aurais aimé y passer plus de temps.

      Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.