Menu
USA / Canada / Voyages

Visiter Montréal en 3 jours : voir les incontournables

Visiter Montréal en 3 jours : voir les incontournables

Il est temps de partager avec vous notre road trip au Québec plus en détails avec notre itinéraire et nos adresses. On commence par la visite de Montréal, l’une des villes les plus attractives du monde. Que faire à Montréal en 3 jours ? Une chose est sûre : on s’y sent bien l Nous avons visité la ville comme si c’était la première fois. A la base, nous avions prévu d’y passer 5 jours complets mais notre découverte de Montréal a été raccourcie par un imprévu. Je vous raconte !

Visiter Montréal en 3 jours : voir les incontournables

Premier jour à Montréal, une arrivée mouvementée

Jetlag mon amour, nous étions réveillés à 5 heures du matin et prêts à prendre le petit déjeuner à 7 ! Après quasiment 29 heures de retard sur notre vol, nous avions hâte de profiter de notre séjour.

Nous sommes donc arrivés le 10 août vers 19H30 à Montréal.

Ah mais oui, je ne vous ai pas raconté cette histoire ! Et bien une fois arrivés à l’aéroport de Marseille, on a appris que notre avion ne partirait pas et que notre vol serait reporté au lendemain. Nous avons été pris en charge par Air Transat, notre compagnie aérienne pour l’hébergement et les repas en attendant (plus ou moins patiemment) notre nouveau vol. Ouf ! Miss L, qui devait souffler les bougies de ses 14 ans à Montréal, les a soufflées dans un petit hôtel de Vitrolles lol OUPS !

Nous avons choisi de louer notre voiture uniquement pour notre road-trip et de profiter de nos premiers jours pour visiter Montréal à pieds. Des amis nous attendaient à l’aéroport de Montréal et nous ont conduits à l’hôtel (merci les copains !) mais vous pouvez également prendre un taxi, un uber ou un autobus (la ligne 747 express) pour rejoindre le centre ville. En arrivant, on a juste profité de la belle vue de notre chambre d’hôtel et hop, au lit ! On était crevés !

A la découverte de Montréal : nos incontournables

Pour les français, Montréal est une petite pépite puisque bien que située sur le continent nord américain, on y parle français. On pourrait dire que c’est un mélange entre Paris et New-York ! J’avais préparé notre plan pour visiter Montréal en amont comme je vous le disais dans les préparatifs de notre road trip au Québec mais le retard a modifié nos projets.

Bref, après avoir pris des forces avec un bon petit déj à l’hôtel, nous avons débuté notre visite du centre-ville de Montréal. On se promène en passant d’un parc avec plein d’écureuils qui courent partout à une grande rue avec des buildings ultra moderne, c’est ce que j’adore à Montréal. En sortant de l’hôtel, nous nous attardons devant l’immense Cathédrale Marie Reine du Monde puis nous traversons le Square Dorcheister où Miss L s’émerveille devant les premiers écureuils. Oui, à Montréal, les écureuils sont un peu l’équivalent des pigeons, on en voit partout, c’est adorable !

On remonte une partie de la Sainte Catherine jusqu’à la fresque de Léonard Cohen, rue Crescent. Elle est impressionnante ! Nous aurons l’occasion de la revoir à la fin de notre séjour.

Visite du Centre Bell

A 11h30, nous avons rendez-vous au Centre Bell pour une visite guidée. Le Centre Bell, le temple du hockey, domicile des Canadiens de Montréal ! Si vous aimez le hockey sur glace, la visite est à faire ! Vous y découvrirez l’énormité du complexe, visiterez les loges privées, les vestiaires des joueurs et le salon des anciens. Miss L était au paradis hi hi et j’ai bien aimé aussi (je l’avais déjà fait en 1998).

Les billets d’entrée sont à prendre d’avance chez Ticketmaster et la visite donne droit à 15% de réduction à la boutique des Canadiens de Montréal ! (Evidement nous en avons profité !).

Déjeuner à La Cage

Pour rester dans l’ambiance sport, nous avons amené Miss L déjeuner (les canadiens parlent du dîner pour le repas du midi) à La Cage ! Plus jeune, j’avais adoré y aller ! Ce fût également son cas ! Et puis sincèrement, le repas était très correct (et les frites fraîches).

L’estomac plein, nous sommes repartis à la découverte de Montréal. Nous nous sommes arrêtés au Centre Eaton, le grand centre commercial ! Le centre est grand, spacieux, aéré et agréable à visiter. Il est accessible facilement car relié au métro. Oui à Montréal, une partie des commerces est en souterrain pour l’hiver !

Découverte des quartiers de Montréal

Nous avons ensuite traversé différents quartiers de la ville à pieds.

D’abord le quartier international en faisant un tour au Montréal World Trade Centre (oui comme à New-York, Centre de commerce mondial de Montréal). Il faut vraiment rentrer à l’intérieur du bâtiment pour le découvrir, c’est très beau. Vous pourrez d’ailleurs y découvrir un morceau du mur de Berlin.

Nous avons continué jusqu’au quartier chinois, dont les limites sont marquées par 4 grandes portes offertes par la Chine à la ville de Montréal. A l’intérieur de ces ruelles, vous trouverez de nombreux commerces et restaurants. C’est assez petit mais dépaysant d’y passer.

Nous continuons notre chemin pour retrouver un lieu que nous avions vraiment adoré par le passé : le Vieux Montréal ! Nous y avions passé beaucoup de temps pendant notre voyage de noces. La grosse différence ? J’avais 14 ans de moins ha ha ha ! Plus sérieusement, c’était à Noël 2007 et la ville était entièrement sous la neige ! On a dû essayer de retrouver nos marques mais, cette fois, sous le soleil !

Le Vieux Montréal est un quartier animé et touristique, il est vraiment agréable pour s’y promener et on y trouve de nombreux restaurants (dont certains avec des terrasses avec vue) et boutiques. C’est un bel endroit pour terminer la journée.

On a flâné sur la place Jacques Cartier et regardé les spectacles de rue (vous savez, ceux où on se demande si le gars ne va pas y rester…). On a fait une pause dans le petit parc à côté en compagnie des écureuils (il faut dire qu’à ce moment, la fatigue commençait vraiment à se faire sentir). Mais hors de question de rentrer, le Vieux Montréal, c’est un peu la cerise sur le gâteau à la fin de la journée, on poursuit notre visite. On passe par le marché de Bonsecours avec son grand dôme, la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, puis dans la plus vielle rue du Vieux Montréal, la jolie rue Saint Paul.

On avait hésité sur la Grande Roue de Montréal sur le Vieux-Port en raison de son prix, elle est un peu onéreuse. Mais sincèrement, ça valait vraiment le coup de la faire. Les cabines sont grandes et… climatisées (oui oui et c’est vraiment agréable) et la vue sur Montréal est à couper le souffle ! C’est vraiment superbe ! On a pris les tickets en amont sur Getyourguide.

Nous sommes ensuite allés dîner sur la terrasse de l’Auberge du Vieux Port, un lieu cher à nos cœurs puisque c’est l’hôtel dans lequel nous étions venus en voyage de noces. C’était amusant de redécouvrir les lieux. La vue panoramique du toit terrasse est vraiment belle, le service sympa et la nourriture pas mauvaise. Malgré cela, la magie n’était pas vraiment au rendez-vous et nous avons été un peu déçu par l’ensemble.

Vieux Port de Montréal

Ceux qui connaissent Montréal se diront que nous avons oublié un élément essentiel de la visite du Vieux Montréal : la basilique Notre-Dame ! Nous y sommes passés sur le chemin du retour à notre hôtel car nous avons choisi de rentrer à pieds (Vous êtes fatigués ?? On n’est pas fatigués ? Vous avez la ref ? ). Bref, bien sûr, elle était fermée mais nous avons pu la prendre en photo de l’extérieure. Nous avons aussi fait un petit détour rapide pour voir l’immeuble du New York Life, le tout premier gratte-ciel construit au Canada !

(Le podomètre de l’iPhone m’a affiché 28654 pas !)

Je peux vous dire qu’on apprécie d’avoir de bonnes chaussures quand c’est comme ça ! Et dodo ! Au lit ! Enfin c’est ce que nous pensions mais nous avons eu une petite mésaventure à l’hôtel ! Le truc pas grave mais frustrant. Je vous raconte plus bas.

Réservez une visite nocturne de Notre Dame de Montréal


Le lendemain, nous avons attaqué notre road trip. Je vous raconterai ça dans un prochain article. Je passe directement à la fin de notre séjour puisque nous sommes revenus 2 jours sur Montréal !


Retour à Montréal après notre road trip

Nous sommes revenus sur Montréal en fin de journée et avons pris nos marques dans notre appartement.

Sur Instagram, vous étiez nombreuses à me demander l’adresse de notre appartement. La propriétaire ne souhaite pas que son adresse soit donnée mais je peux vous expliquer comment la contacter.

C’est vrai que cet appartement entièrement rénové était super canon et idéal pour un séjour à Montréal. Dans un quartier résidentiel, juste en face d’un petit parc, loin de la tumulte du centre-ville mais accessible en métro.

Je l’ai réservé sur HomeExchange, la plateforme d’échange de maison !

Découvrir les lieux, lancer une machine à laver et puis nous sommes allés découvrir le quartier à pieds et dîner. Enfin souper !

Au Québec, on petit-déjeune le matin, on déjeune le midi et on soupe le soir.

Le petit restau mexicain dans lequel nous avons mangé était sympa mais vraiment très long (2 heures sur place).

On a choisi de se déplacer à pieds et en métro dans Montréal. Sincèrement, on se repère très facilement dans le métro montréalais et il est simple à prendre. Je regardais les itinéraires sur leur site mais sinon on peut le faire sur place. A deux reprises, nous avons pris un Uber et j’ai trouvé que la qualité du service est inférieure à celui proposé en France. Cela nous a tout de même dépanné !

Jour 2 : Petite Italie et Mile End

Nous voilà donc pour une nouvelle journée à visiter Montréal. Nous attaquons par le marché Jean Talon (le métro nous y dépose directement). Avis aux gourmands, c’est le lieu où faire de bonnes courses ! Vous y trouverez de nombreux produits frais et spécialités.

Ensuite, rendez-vous dans la Petite Italie, le quartier italien. J’avoue que j’ai beaucoup aimé m’y arrêter pour manger mais j’ai été déçue par le côté assez peu marqué du quartier.

Premier arrêt à la boulangerie italienne, la pasticeria Alati-Caseria pour goûter leurs cannoli et leur tiramisù ! Un délice ! Puis quelques rues plus loin, nous avons partagé une pizza aux pepperoni dans une adresse réputée, chez Gemma (spoil : ce n’était pas la meilleure pizza de ce séjour).

Nous avons continué notre virée gourmande en traversant Mile End et le quartier juif avec un arrêt pour acheter des bagels chez Saint Viateur et Fairmount Bagel, deux adresses bien connues pour leurs spécialités ! Et Miss L a terminé par des gnocchis à emporter lol

Heureusement, nous avons marché toute la journée pour éliminer ! On a continué notre route jusqu’à la Place des Arts, dans le centre-ville puis nous sommes rentrés nous poser une petite demi-heure avant d’aller dîner chez nos amis.

Jour 3 : Le plateau et Mont-Royal

Vadrouiller sur Le Plateau

Nous reprenons le métro pour nous rendre au Plateau Mont-Royal. C’est un quartier très apprécié par les français qui viennent s’installer à Montréal. C’est un quartier vivant avec de nombreux commerces et restaurants. C’était ici que sont prises les fameuses photos des maisons avec les escaliers en fer et les façades colorées.

On avait envie de manger une bonne poutine à La Banquise, une adresse hyper connue à Montréal. Il nous a fallu beaucoup de patience ! Une bonne heure d’attente à l’extérieur, puis une trentaine dedans. Après plus de 2 heures, nous ressortons le ventre (très) plein. Sincèrement, c’était long et bruyant mais le service est sympa, le choix de poutines est dingue, les prix sont bas et c’était bon et très copieux ! Petite spécificité du restaurant : il est ouvert 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 !

Et au moment de sortir : le déluge et un gros orage. On a couru se mettre à l’abri et envisagé de rentrer. Finalement, la pluie s’est calmée et on a fait un tour au Parc Lafontaine. Après l’orage, il n’y avait personne, c’était une ambiance toute particulière. Il y avait… nous… les écureuils… et un lapin ! C’était amusant.

Après une deuxième grosse averse, nous sommes repartis en centre-ville avant d’aller admirer la vue sur Montréal depuis le Mont-Royal

Se promener au Mont-Royal

Le Mont-Royal, c’est le poumon vert de Montréal ! Ici, les habitants l’appellent La Montagne. C’est vraiment dépaysant car on se croirait en pleine nature alors que quelques mètres plus loin, c’est l’effervescence de la ville !

Pour la petite anecdote, le parc Mont-Royal a été aménagé par le concepteur de Central Park à New York !

On y accède à pieds avec un sentier et des escaliers, en voiture ou en bus (ligne 11). Nous y sommes allés en voiture avec nos amis. Selon la saison, on va s’y promener, flâner, randonner et même patiner !

D’abord au Belvédère Kondiarionk qui offre un point de vue spectaculaire sur Montréal ! On y distingue bien la fresque Léonard Cohen ! En se penchant, on a vue une grande famille de ratons-laveurs. Puis en redescendant, nous nous sommes également arrêtés au Belvédère Camillien-Houde, qui donne une vue sur l’autre côté de la ville avec le Stade Olympique. Mais plus que la vue, ce sont des ratons-laveurs très peu timides qui ont retenu toute notre attention. Je n’avais jamais vu ces animaux d’aussi près : quasiment sur mes genoux lol Un moment que j’ai adoré même si je suis consciente que ce sont des animaux sauvages et qu’ils sont attirés par la nourriture que leur donnent les touristes…

Le soir, nous avons dîné chez Notre Bœuf de Grâce, un restaurant de spécialités de burgers de qualité faits à base d’ingrédients locaux ! Très sympa et bon. Une bonne adresse sur la rue Sherbrooke !

belvédère kondiaronk à Montreal

Et voilà pour notre visite de Montréal ! Une chose est sûre, on a hâte d’y revenir ! Mais en hiver la prochaine fois ! Je commence déjà à regarder les billets d’avion et les dates ! On l’a déjà fait en hiver mais seulement Québec et Montréal. Je vais regarder les itinéraires hiver proposés par Authentik Canada. On profitera certainement encore du vol direct Marseille / Montréal Air Transat, c’est tellement pratique !

♥︎ Mes coups de cœur de cette visite de Montréal :

  • la grande roue
  • l’ambiance décontractée de Montréal
  • la vue de notre hôtel (même si j’ai été déçue sur d’autres points)
  • notre appartement

Si c’était à refaire :

  • Passer plus de temps à flâner sur le Vieux Montréal et au Mont Royal
  • De ce que j’ai pu voir de La Petite Italie et du Mile End, ce sont des lieux sympas mais ça prend beaucoup de temps.
  • Avec un peu plus de temps (comme ce qui était prévu à l’origine), j’aurais ajouté une visite du stade Olympique et peut-être un tour au Biodôme (je préfère voir des animaux dans la nature mais ce centre animalier m’avait laissé de chouettes souvenirs)
  • La prochaine fois, on visite la cathédrale Notre Dame de Montréal

Vous pouvez retrouver toutes les photos et vidéos de notre séjour sur mon compte Instagram dans les onglets à la une sous mon profil (Canada et Canada 2)


Où dormir à Montréal ?
(ou ne pas dormir à Montréal ?)

Notre expérience très mitigée à l’hôtel Bonaventure : un bel hôtel mais au service inexistant

Ah le point un peu litigieux de l’hôtel. J’ai hésité à en parler dans cet article mais je pense que c’est important de parler aussi des mauvaises expériences. Pour tout vous dire, on avait envie de se faire plaisir en réservant un bel hôtel à Montréal. Mon choix s’était porté sur l’Hôtel Bonaventure, une adresse plutôt réputée.

A notre arrivée, j’ai expliqué à la réception que nous avions eu 29 heures de retard sur notre vol et que nous avions loupé la première nuit (je les avais déjà prévenus par mail). Leur réaction ? aucune. Ni commerciale, ni humaine, juste… rien, même pas un petit mot. Ca jette un froid … A 300 € la nuit (et nous avions réservé 3 nuits), je trouve ça très peu sympathique. D’autant que je n’avais réclamé aucun geste commercial, simplement exposé le fait.

En découvrant notre chambre, on oublie cet accueil un peu froid : on a une chambre spacieuse et bien équipée avec deux grands lits hyper confortables et une vue canon sur Montréal ! Avant de se coucher, on prend le temps de se lover dans le canapé devant la baie vitrée pour en profiter. On kiffe !

Un problème de clés et serrure qui dure de 8 heures à 22 heures, 3 employés et 2 techniciens. Combien faut-il de temps et de personnes pour réagir et faire en sorte que le client puisse profiter de sa chambre ?

Le lendemain matin, on part au petit-déjeuner. Mauvaise info sur l’heure donnée la veille à la réception, il est trop tôt. On y retourne un peu plus tard. On prend un bon petit-déjeuner en terrasse avec un serveur adorable. Et au moment de retourner à notre chambre, la carte ne fonctionne pas. Ca m’arrive de temps en temps, les cartes se démagnétisent facilement.

Je file à la réception pour résoudre le problème. On la réencode. Je retourne à la chambre… la carte ne fonctionne pas. Je retourne à la réception. Je retourne à la chambre ! Idem ! Et je retourne à la réception… On me réencode les cartes « avec un autre système ». Je retourne à la chambre… vous devinez la suite ? Ca ne fonctionne toujours pas ! La réceptionniste décide d’essayer avec son pass et nous ouvre notre chambre. Nous devons attendre un technicien. Il vient, constate le problème et nous dit que c’est récurrent et qu’il va nous ramener des cartes qui fonctionnent. Et le temps passe… On aimerait visiter Montréal mais non, on attend dans la chambre. Il ne revient pas. Nous décidons de partir et de récupérer les clés à notre retour.

Retour le soir et je vous fais la version courte : toujours pas de carte pour accéder à notre chambre. On recommence les allers retours incessants entre la chambre et la réception. Finalement à 22h passées, on nous laisse le choix entre changer de chambre à l’autre bout de l’hôtel ou d’attendre à nouveau un réparateur. Par dépit, nous choisissons la chambre… tout ce qu’on veut, c’est se doucher et dormir.

On remballe nos affaires à la va-vite dans les valises et on traverse l’hôtel pour rentrer dans notre nouvelle chambre et là… Oh my God ! Les cartes ne fonctionnent pas ! Non, ce n’est pas une blague ! Là, je commence à être vraiment impatiente, fatiguée, saoulée ! Je ne compte même plus le nombre de fois où je suis passée à la réception. J’y retourne, bien mois souriante… On me fait patienter. Finalement, on a notre chambre et des cartes qui fonctionnent. OUF ! On entre et… déception. On a une chambre sale avec du sirop collant sur la moquette, une vue bien moins jolie de la fenêtre (qui donne pour moitié sur un sol caillouteux). Bref,… déception. On se couche.

Un problème de clés et serrure qui dure de 8 heures à 22 heures, 3 employés et 2 techniciens. Combien faut-il de temps et de personnes pour réagir et faire en sorte que le client puisse profiter de sa chambre ?

Le lendemain, j’ai abordé le problème au check out, on m’a simplement répondu que ce n’était jamais arrivé auparavant. J’ai également contacté l’hôtel par mail, mail auquel ils n’ont pas jugé nécessaire de répondre. Vous comprendrez que ça laisse un goût amer. Non seulement à cause du prix mais surtout parce que nous pensions vivre une belle expérience en famille en séjournant dans cet hôtel de Montréal.

A très vite pour la suite du récit de notre voyage à Québec. Prochaine étape ? Charlevoix et un superbe hôtel de luxe.

Vous connaissez Montréal ?

A lire aussi :
Préparer un beau road trip au Québec en famille
Préparer un road trip en Ecosse : itinéraire, budget, adresses, …
Promenades féeriques en Laponie finlandaise

Comment bien porter le pull cette saison ?
Soin anti-âge : 5 étapes indispensables pour une routine efficace

Commentaires

Commentaires

2 Commentaires

  • Mademoiselle Farfalle
    3 octobre 2022 at 9 h 42 min

    On adore Montréal!! On y était aussi cet été, je te mets le lien de mon billet ^^ (on a des trucs en commun ^^)

    Reply
    • Milie
      3 octobre 2022 at 14 h 34 min

      ah je file voir ça !

      Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.