Lundi 16 novembre, 3 jours après le drame des attentats de Paris, j’ai déposé ma petite princesse à l’école. Aujourd’hui, la maîtresse va sûrement leur expliquer ce qui est arrivé, ce qu’est le terrorisme. Pour la seconde fois en 2015 nos enfants seront confrontés à cette atroce réalité, celle que l’on redoute en tant qu’adulte.

Parler des attentats à nos enfants

Ce week-end, nous avons essayé de l’y préparer. Je lui ai expliqué, simplement et sans entrer dans les détails, que des hommes méchants avaient tué des gens à Paris pour nous empêcher d’être libres. Pas de détails, surtout pas d’images à la télévision mais elle sait. L’essentiel, pour moi, c’est qu’elle sache qu’il est arrivé quelque chose, qu’on lui a dit et qu’elle peut nous en parler à tout moment, à nous, à sa maîtresse, à un proche.

Volontairement, je n’ai pas abordé le sujet de la religion. C’est vrai que le sujet est au coeur du débat mais pour moi ce n’est pas la religion qui est en cause, ce sont les hommes et leur avidité de pouvoir.

Du haut de ses 7 ans, elle m’a dit qu’elle ne voulait pas mourir. Là ton petit cœur de maman se serre… Je l’ai rassurée du mieux que je pouvais, lui disant aussi que mes amies parisiennes et leurs enfants allaient bien.

Et puis elle est retournée à ses dessins animés…

Samedi soir, elle pleurait dans son lit en dormant…

Dimanche, elle m’a demandé qu’on fasse une minute de silence toutes les deux, là en plein milieu de la cuisine…

Je ne sais pas si j’ai les bons mots, je ne sais pas si on en reparlera. J’essaierai de poser quelques questions indirectes ce soir après l’école.

Comment parler des attentats et du terrorisme à nos enfants ?

Sur les réseaux, beaucoup m’ont dit ne pas savoir comment aborder le sujet des attentats avec leurs enfants. Ce n’est pas chose facile et ne nous devrions pas être confrontés à cela. Je suis maman, je suis blogueuse mais en aucun cas, je ne suis une spécialiste de l’enfance. Par contre, je peux me faire le relais des professionnels via ce blog…

Voici quelques pistes.

Déjà, il y a les réseaux sociaux d’Isabelle Filliozat

N’oublions pas tout de même que les enfants verbalisent peu. Leur langage, c’est le jeu, c’est le dessin ! S’ils s’emparent de leurs petites figurines en plastique et les mettent tous par terre, s’ils dessinent des terroristes, des armes et du sang, surtout ne pas les stopper

Un article de L’express : Comment éviter que les enfants aient peur du terrorisme?

« Si vous leur racontez des mensonges, ils n’auront plus confiance en vous et iront chercher les informations auprès de sources pas forcément fiables. Ne fuyez aucune question« 

Chez Bayard, un hors série a été publié, je le trouve vraiment bien pour les enfants (A télécharger ici). C’est un bon support à la discussion.

Parler des attentats terroristes de Paris aux enfants
Parler des attentats terroristes de Paris aux enfants

Le petit quotidien a également publié 2 numéros spéciaux gratuits en fonction de l’âge des enfants. Ils sont à télécharger ici.

D’habitude, j’aime beaucoup ce magasine mais là je les trouve un peu anxiogènes (enfin, c’est surtout la situation qui veut ça). Par contre, je les ai lus avec attention et je m’en servirais si elle me pose des questions mais sans lui donner à lire.

Un exemplaire pour les 6-9 ans

Comment parler des attentats aux enfants ?Parler des attentats terroristes de Paris aux enfants

un autre pour les 10-14 ans

Parler des attentats terroristes de Paris aux enfantsParler des attentats terroristes de Paris aux enfants

C’est facile de laisser la maîtresse se débrouiller ou de leur cacher la vérité mais c’est à nous, parents, que revient la tâche d’éduquer nos enfants, de les informer, de leur inculquer les valeurs de la vie. A nous d’essayer de leur donner les clés pour un monde meilleur, un monde de paix.

Nos enfants sont notre avenir.

Les publications habituelles et plus futiles reprendront, je pense, demain. Pas comme si de rien n’était mais malgré tout.

Image Map
Rendez-vous sur Hellocoton !

Recherches :

pourquoi on entend beaucoup parler des attentat en ce moment (2)

Commentaires

Commentaires

17 Comments on Leur dire l’atroce …

  1. La Fée Biscotte
    16 novembre 2015 at 11 h 43 min (1 année ago)

    Moi la question que je me pose aussi c’est à partir de quel âge il faut leur en parler? Je sais pas si en maternelle ils vont aborder le sujet ce matin mais j’avoue que je préférais pas. Je trouve que ma fille, même en grande section est encore trop petite pour comprendre et pour ne pas avoir peur. Après c’est peut être mon regard de maman peureuse qui me fait penser ça. Mais pour moi là c’est trop tôt.
    La Fée Biscotte Dernier article de..Muffins moelleux framboises et amandesMy Profile

    Répondre
    • Milie
      16 novembre 2015 at 12 h 59 min (1 année ago)

      Je ne sais pas. Ce n’est pas facile mais à partir du moment où elle est à l’école, elle risque d’en entendre parler et pas forcément avec les bons mots.
      J’imagine qu’en maternelle ils n’ont pas fait la minute de silence mais des enfants ont dû en parler…

      Répondre
      • bsricard
        16 novembre 2015 at 14 h 27 min (1 année ago)

        chez moi ma fille mila en moyenne section a fait la minute de silence m a t elle dit mais par contre la maitresse leur en a pas parlé et c’est la ou je trouve que c’est etrange car du coup certains ne comprennent pas pourquoi se taire a ce moment là mila elle savait plus ou moins car elle nous a entendu en parler a ses grandes soeurs …

        Répondre
        • Milie
          16 novembre 2015 at 14 h 31 min (1 année ago)

          Ah oui effectivement, leur imposer le silence sans savoir pourquoi…

          Répondre
          • Milie
            16 novembre 2015 at 16 h 54 min (1 année ago)

            La mienne est rentrée. On en a un peu parlé. Ils en ont discuté en classe, parlé de ce qu’ils ressentaient, posé des questions.
            Ils ont fait la minute de silence dans la cour.

            Répondre
  2. celine
    16 novembre 2015 at 14 h 39 min (1 année ago)

    Merci pour ce billet tout doux…

    Répondre
  3. Bernieshoot
    16 novembre 2015 at 16 h 03 min (1 année ago)

    effectivement il faut aborder ce sujet avec les enfants, trouver les mots les plus justes. les liens que tu donnes sont des bonnes aides.
    Bernieshoot Dernier article de..Debout sans tremblerMy Profile

    Répondre
    • Milie
      16 novembre 2015 at 17 h 12 min (1 année ago)

      Bonne journée 🙂

      Répondre
  4. Virginie
    16 novembre 2015 at 18 h 46 min (1 année ago)

    Moi aussi, maman de trois enfants et d’âge différent je me suis demandé comment abordé le sujet avec eux sans leur faire peur ni leur mentir. Pour mes deux grands : Mon fils en 6ème et ma fille en CM1, j’ai réussi à trouver les mots et ils m’ont tous les deux rassurés ce soir en me disant qu’ils en avaient énormément parler avec leurs professeurs. Mais pour ma dernière qui est en CP j’ai eu beaucoup plus de mal a trouver les mots mais là aussi la maîtresse a fait un super boulot car ma petite m’a tout expliqué avec ses propres mots et maintenant je suis rassurée de voir que mes enfants ne sont pas dans la peur. Merci pour ton article.
    Virginie Dernier article de..Une petite histoire de bulles…My Profile

    Répondre
    • Milie
      16 novembre 2015 at 19 h 04 min (1 année ago)

      Apparemment ici aussi la maîtresse a été top <3
      Merci pour ton petit mot 🙂

      Répondre
  5. soso59160
    17 novembre 2015 at 6 h 31 min (1 année ago)

    c’est difficile de leur expliquer…
    pour la deuxième fois en quelques mois, mon fils de 12 ans a vécu le terrorisme…. il dit être choqué, on en parle ouvertement même si c’est dur d’expliquer ce que l’on ne comprend pas soi-même… et puis en janvier déjà beaucoup de choses ont été dites.
    pour ma fille de 4 ans, en janvier déjà elle ne s’est rendue compte de rien, la télé n’a pas été beaucoup allumé ce week end… pas de questions de sa part mais une explication simple de la maîtresse (leur sortie de jeudi a été annulé), du coup elle m’en a parlé naturellement, très simplement: « je ne vais pas à la ferme car à Paris des méchants ont tué beaucoup de monde alors qu’ils étaient gentils… »
    et là gros pincement au cœur… comment se fait-il que ma fille de 4 ans doivent déjà assister à ça!!!! comment se fait-il que mon fils de 12 ans doive s’inquiéter pour ça!!!!! et surtout jusqu’où vont-ils aller???? devrons nous encore leur parler d’évènements atroces? devrons nous encore un peu plus les plonger trop tôt dans ce monde de fous?

    Répondre
    • Milie
      17 novembre 2015 at 9 h 04 min (1 année ago)

      Pas de télé non plus ici mais on a parlé.
      Ca fait 2 nuits qu’elle pleure en dormant…

      Répondre
      • Soso59160
        19 novembre 2015 at 6 h 28 min (1 année ago)

        Pauvre puce….
        Pleins de bisous réconfortants….

        Répondre
  6. Elodie Minet
    18 novembre 2015 at 21 h 26 min (1 année ago)

    Moi aussi j’en ai parlé à ma fille de 7 ans,on a fait ça dimanche soir car on savait qu’ils en parleraient à l’école.Avec mon conjoint on lui a dit ,et bien un peu comme toi en fait 😉 Le soir ,en s’endormant elle a sursauté paniqué car elle avait rêvé qu’elle faisait la queue quelquepart et que des fous venaient la tuer,elle a dormi avec nous!c’est dur pour une maman de voir que même si on fait tout pour les rassurer,il reste quand même de la tristesse et de la peur.
    On a pas abordé le sujet avec notre fils de 3 ans et demi,mais je pense qu’à l’école ils en ont parlé car il y a une grande tour eiffel peinte au sol avec des dessins d’enfants autour.

    Répondre
    • Milie
      18 novembre 2015 at 21 h 46 min (1 année ago)

      Pareil ! 2 nuits qu’elle se réveille en pleurant. Cette nuit, elle ne s’est pas rendormie. Ce matin, elle ne voulait pas aller à l’école.
      Ca + nez bouché + front un peu chaud, je l’ai gardée…

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






Coche cette case pour qu’un lien vers ton dernier article apparaisse