Menu
Déco

Réaliser un calfeutrage de fenêtre : ce qu’il faut savoir

Réaliser un calfeutrage de fenêtre : ce qu'il faut savoir

Si pour vous la décoration intérieure revêt autant d’importance que la décoration extérieure de votre habitation, vous aimerez peut-être tout savoir sur le calfeutrage de fenêtre. Le joint d’étanchéité est là pour assurer l’intégrité d’une habitation, tant au niveau de la circulation saine de l’air intérieur que des échanges entre intérieur et extérieur. Mais c’est aussi un élément visuel qui demande à être réalisé avec soin afin de ne pas détériorer l’aspect de votre maison, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. De nombreuses erreurs sont commises si le travail n’est pas confié à un expert du domaine. Voici donc tout ce qu’il vous faut savoir sur le calfeutrage de fenêtre pour obtenir un résultat impeccable et satisfaisant qui durera longtemps : c’est garanti.

La propreté avant tout

La dépose d’un joint d’étanchéité ancien ou la pose d’un caulking neuf demandent une propreté irréprochable. Le nettoyage soigné de toutes traces d’ancien scellant usé, sale, aplati ou cassé est une opération qui demande de la précision. L’intégrité d’un joint d’étanchéité peut être compromise si ce nettoyage n’est pas réalisé soigneusement. Le professionnel du calfeutrage va s’attacher à gratter, dépoussiérer et terminer le travail avec un solvant approprié afin de laisser une surface impeccable pour la pose du produit de calfeutrage de fenêtre.

Ensuite, une fois le joint d’étanchéité posé, une autre opération de lissage, d’ajustement et de perfectionnement visuel vient terminer la réalisation. Le résultat doit être irréprochable à la fois visuellement et au niveau de l’efficacité du joint. Il est facile de juger de l’efficacité à l’aide d’un bâton d’encens par exemple. Si la fumée vacille c’est qu’une fuite d’air est présente. Le professionnel du caulking peut quant à lui disposer d’appareils plus complexes et plus précis pour mesurer d’éventuelles fuites.

Comment s’applique un calfeutrage de fenêtre en silicone ?

Le silicone est un matériau très utile dans le calfeutrage de fenêtre même si d’autres produits commerciaux sont disponibles selon le type de calfeutrage souhaité à d’autres endroits de la maison. Pour le joint d’étanchéité de fenêtre c’est cependant le produit de choix. Mais il est délicat à appliquer. Il est important de maîtriser les techniques de pose de la pâte à joint pour éviter les vagues, les creux et surtout ne pas salir son travail. Un lissage intervient à la fin de l’opération de calfeutrage. Utiliser un doigt, comme il est souvent constaté, ne saurait garantir suffisamment de précision. Le professionnel dispose des outils et du savoir-faire en la matière dans le but d’apporter un résultat impeccable visuellement.

Calfeutrage de fenêtre : le choix de la bonne couleur

On n’y pense pas forcément, mais la pâte à calfeutrage ne se limite pas aux tons de blancs. Le professionnel du calfeutrage propose et teste différentes variantes de couleurs durant sa première inspection. Ainsi, le calfeutrage de fenêtre peut s’accorder avec la couleur des murs intérieurs et extérieurs. Vous pouvez aussi choisir différentes combinaisons, comme un joint clair entre surfaces noires ou l’inverse, un joint de la même couleur que vos briques ou que le cadre de fenêtre. C’est le grand avantage de s’adresser au professionnel du calfeutrage : son expérience et le matériel dont il dispose vous permettent de faire réaliser un calfeutrage de fenêtre exactement selon vos souhaits. Lors de l’établissement du devis, tous les détails seront inclus, y compris la couleur de mastic désirée, et vous éviterez toute mauvaise surprise au résultat.

Préférer le bon mastic pour votre calfeutrage de fenêtre

Enfin, selon les conditions climatiques locales, la qualité des cadres, le vieillissement des surfaces et quantité d’autres paramètres, le choix du bon mastic sera réservé à un œil averti et expérimenté. Certaines pâtes à joint ne conviendront pas forcément ou ne garantiront pas une tenue dans le temps. L’intégrité du calfeutrage de fenêtre en dépend. De plus, il ne faut pas oublier que l’humidité doit pouvoir circuler vers l’extérieur. Il est donc indispensable de ne pas bloquer le solin de fenêtre, une erreur souvent constatée sur des travaux de calfeutrage de fenêtre mal réalisés malheureusement. Un dernier détail : les mauvaises odeurs. Vous vous dites sûrement que ce type de travaux va empester. Le professionnel du joint d’étanchéité s’assure que son travail et son matériel ne polluent pas votre intérieur outre mesure.

Collaboration

A lire aussi :
3 astuces cosy pour un intérieur cocooning
Quel budget prévoir pour passer aux volets roulants ?
Embellir sa décoration grâce aux luminaires

Tendance sneakers enfants pour le printemps
Drainage lymphatique, j'ai testé la méthode Renata França

Commentaires

Commentaires

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.