Feminin

Shampoings sans sulfates : pourquoi ? comment ? lesquels ?

13 mars 2019
Cheveux longs, ma routine capillaire avec les shampoings sans sulfates

Cela doit maintenant faire 3 ou 4 ans que je n’utilise que des shampoings sans sulfates. Je vous avais promis de vous faire un retour complet sur le blog. C’est un billet qui aura été très long à arriver mais je le voulais le plus complet possible. Passer au shampoing sans SLS (les sulfates irritants) n’a pas été un effet de mode mais une réelle nécessité pour mes cheveux.

Il y a quelques années, ils ont été bousillés par un coiffeur (que je maudis toujours) avec une longue mèche totalement brûlée. J’ai essayé beaucoup de choses mais j’ai dû me résoudre à tout couper au carré. Un carré, dans ma tête, ça sonnait comme une coupe à la Dudley Moore (#Friends #ceuxquisavent). Ils ont repoussé évidemment mais pas aussi beaux qu’avant. Et oui, on vieillit des cheveux ! Jusqu’au miracle : j’ai récupéré mes cheveux longs et en bonne santé ! Je vous explique tout ça.

Cheveux longs et shampoings sans SLS

C’est quoi les sulfates ?

Je ne suis pas chimiste ni une pro des compositions de produits donc on va faire simple et résumer.

Les sulfates c’est le tensio-actif de la base lavante.

C’est le produit qui lave les cheveux et fait mousser le shampoing. En soi, ce n’est pas une mauvaise chose, on a besoin de sulfates pour laver. Mais il existe différents sulfates, dont certains sont très irritants, comme le fameux SLS (Sodium Lauryl Sulfate) qui est présent dans la plupart de nos produits nettoyants (visage, corps, cheveux).

Pourquoi est-il tant utilisé ? Parce qu’il a une forte action détergente et qu’il ne coûte par cher.

Quand vous lisez une étiquette de composition de produits, les ingrédients sont mentionnés dans l’ordre décroissant de leur volume dans le produit fini. Vous remarquerez que dans la plupart des shampoings classiques, le sulfate arrive dès le début, ce qui signifie qu’il est l’ingrédient principal…

Pourquoi faut-il éviter les sulfates dans nos shampoings ?

Les sulfates irritants sont accusés de nombreux maux : irritation des yeux et de la peau, destruction du film hydrolipidique de la peau et même développement des cancers. Je vais me contenter de parler de ce que je connais… son action sur mes cheveux mais le sujet est intéressant, vous trouverez de nombreuses études sur le sujet sur internet. Vous aurez compris que ce sont des saloperies à éviter…

Les « mauvais » sulfates agressent et dessèchent le cheveu et irrite le cuir chevelu.

J’ai réalisé 2 lissages brésiliens chez le coiffeur et je fais des mèches de couleur cuivrée. Superbe couleur mais extrêmement fragile.

3 effets néfastes des SLS sur mes cheveux :

  • Leur action détergente trop intense agresse mes cheveux. Elle favorise la production de sébum aux racines et fragilise les longueurs. Résultat : le fameux cheveux mixte (qui n’existe pas « par nature » avec des racines grasses et de longueurs cassantes et abîmées.
  • Le détergent efface complètement ma couleur cuivrée. L’effet est assez impressionnant d’ailleurs. La seule fois en 3 ans où j’ai utilisé un shampoing par erreur, je suis sortie de la douche en étant blonde !!
  • Bye le lissage brésilien ! En effet, le lissage est un réalité un soin profond à la kératine fixé sur vos cheveux par la chaleur. L’action des sulfates va attaquer la kératine et abîmer votre lissage. Et au prix où ça coûte, ce serait dommage non ?

Si vous perdez beaucoup vos cheveux, si vous avez le cuir chevelu irrité et évidemment si vous souhaitez protéger votre lissage brésilien ou votre coloration, c’est le moment de tenter le coup et de passer aux shampoings sans SLS ! C’est même impératif après un lissage brésilien.

Trouver des shampoings sans sulfates

Inutile de vous ruer vers le rayon bébé… vous y trouverez tout autant de sulfates… et oui, malheureusement… Et le BIO ? Ça dépend des produits mais il y en a également. Tout cela ne nous facilite pas la tâche !

En réalité, il ne s’agit par de supprimer totalement les sulfates mais de choisir les plus doux. Pour trouver votre shampoing, il va donc falloir apprendre à reconnaître les sulfates et savoir lesquels sont nocifs. Pour cela, sortez vos loupes et regardez la composition du produit.

Les sulfates les plus irritants à éviter :

Ammonium Lauryl Sulfate (ALS)
Sodium Laureth Sulfate (SLES)
Sodium Lauryl Sulfate(SLS) (ou Sodium dodecylsulfate)
Sodium Lauryl Sulfoacetate

Sodium Myreth Sulfate
Sodium Cetearyl Sulfate

Ceux qui irritent un peu moins :

Cocamidopropyl Betaine (tensio-actif issu du coco)
Disodium Cocoamphodiacetate
Disodium Laureth Sulfosuccinate/ Disodium Lauryl Sulfosuccinate
Sodium Coco Sulfate  ( (émulsionnant issu du coco)

Les bases lavantes plus douces à privilégier :

Coco Glucoside
Decyl Glucoside
Le Lauryl glucoside
Caprylyl/Capryl glucoside
Disodium Cocoyl Glutamate
Laurdimonium Hydroxypropyl Hydrolyzed Wheat Protein
Sodium Cocoamphoacetate
Sodium Cocoyl Glutamate
Sodium Cocoyl Isethionate (d’origine végétale ou synthétique)
Sodium Lauroyl glutamate
Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein Glutamate
Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein
Sodium Lauryl Glucose Carboxylate & Lauryl Glucoside
Sodium Lauroamphoacetate
Lauryl Sulfoacétate de Sodium
Sodium lauroyl methyl isethionate (dérivé du coco)

Sources : Les sulfates, ingrédients N°1 à éviter dans nos shampoings et Les bases lavantes douces

Oui ça se complique parce que tous ces noms sont un peu barbares pour nos yeux de novices et contiennent aussi le mot « sulfates », ce qui est trompeur.

Guide shampoing sans sulfates et SLS, routine capillaire naturelle #shampoing #cheveux #hair #haircare #beauté #routine

Une transition sur plusieurs semaines

Si vous décidez de passer au shampoing sans sulfates, essayez de le prévoir sur une durée d’un mois au moins. Parfois, la transition est un peu compliquée.

D’abord, il faut s’habituer psychologiquement à l’absence de mousse. Non ce n’est pas la mousse qui lave vos cheveux. Les sulfates étant l’agent moussant du shampoing, la plupart des shampoings sans SLS ne moussent pas ou peu. J’avoue qu’au début, c’est assez troublant.

Ensuite, on dit souvent que le cheveu est différent lorsque l’on passe au sans sulfates : qu’il est rêche, sec, terne, … C’est vrai et faux en même temps. En réalité, ce n’est pas les sulfates qui sont en cause mais les silicones ! Arf, encore un ennemi de nos cheveux… Encore une fois, on va essayer de résumer ça simplement.

Les sulfates dessèchent le cheveux donc on met des silicones pour gainer le cheveux et lui donner cet aspect doux et brillant.

Pour reconnaître les silicones, cherchez dans la composition :  Diméthicone, Cethyl diméthicone, Phenyl triméthicone, Stearyl diméthicone, Cyclométhicone, Cyclotertrasiloxane.

Le silicone, ça parait génial : ça rend le cheveux souple, lisse, brillant, glissant, facile à coiffer, … et ça pourrait être génial si ça n’étouffait pas complètement le cheveu ! C’est un agent occlusif qui isole tellement bien le cheveu que même les soins ne passent pas. Le silicone brille mais le cheveu s’abîme sans qu’on ne s’en rende compte.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est très difficile d’associer une routine capillaire classique à une routine naturelle car les soins n’arrivent pas à passer la barrière formée par les silicones.

Les shampoings qui ont une composition « propre » sont souvent sans SLS et sans silicone. Vous perdez donc l’effet lissant et vous voyez vos cheveux tels qu’ils sont vraiment. Parfois c’est l’occasion de se rendre compte de l’étendue des dégâts. Dans ce cas, le meilleur conseil (et je sais que vous allez me détester), c’est de couper. Oubliez les publicités qui vous promettent de réparer vos cheveux, c’est du pipeau ! Le cheveux est une fibre morte, elle ne se répare pas.

Et dans tous les cas, il faudra passer par cette phase de détox capillaire un peu longue car tous ces produits laissent des traces pendant plusieurs jours (semaines).

Sur ce thème, j’ai trouvé ce billet très intéressant. Et pour tout savoir sur les silicones, c’est par là !

Evidemment supprimer les sulfates et silicone sont des gestes bénéfiques pour vos cheveux mais également pour l’écologie et la planète.

Cheveux longs, ma routine capillaire avec les shampoings sans sulfates

Où j’en suis dans ma routine capillaire ?

Pour être totalement honnête avec vous, j’ai surtout fait ça pour prendre soin de mes cheveux et je ne suis pas dans une routine naturelle. J’ai totalement supprimé les SLS mais j’utilise encore quelques shampoings contenant du silicone, notamment ceux pour cheveux colorés. J’aimerais m’en séparer mais il faut que je leur trouve des remplaçants. Je n’utilise pas spécifiquement de produits BIO ou naturels et je sais que mes shampoings contiennent encore bien d’autres cochonneries. Et je continue à utiliser des soins contenant des silicones sur les longueurs. Et oui, comme tout le monde, j’ai envie d’avoir le poil de tête bien brillant…

Je ne serais jamais sur du 100% naturel puisque je colore mes cheveux chez le coiffeur. Je sais qu’il existe des alternatives avec des colorations végétales mais je n’ai pas envie de changer de coiffeur et ça serait impossible par rapport aux techniques utilisées.

Prochaines étapes :

  • supprimer les silicones de tous mes shampoings
  • passer Miss L au shampoings sans SLS et sans silicone
  • m’intéresser aux « quats » et « polyquats », composants des shampoings qui sont également très mauvais (et que je ne connais pas bien)
  • trouver des gels ou huiles de douche sans SLS
  • trouver quel soin sans silicone pourrait me convenir (ultime étape…).

10 shampoings sans sulfates

Quelques petites précisions :

J’ai testé depuis 3 ans différents types de shampoings. Chaque fois, mon avis porte sur UN SEUL lavage. J’ai trouvé que certains manquaient légèrement de pouvoir lavant, c’est à dire sur cheveux sales et gras (avec une séance de cardio par exemple). Evidemment, ça a été réglé avec un second shampoing juste après. Mais j’ai l’habitude de ne faire qu’un seul shampoing sous la douche, voilà pourquoi je ne me basée là-dessus pour vous donner mon avis.

La note de parfum est évidemment très personnelle.

J’ai prix le prix indicatif donné sur le site du fabriquant et je vous ai mis des liens là où ils sont généralement moins chers. Je commande les miens sur Amazon ou Beauté privé en fonction des offres.

J'ai testé 10 shampoings sans sulfates sur mes cheveux longs et colorés avec un lissage brésilien Avis sur 10 shampoings sans SLS testés sur mes cheveux longs et colorés après un lissage brésilien

1- Coslys, cheveux colorés à l’immortelle bleue (BIO + Vegan)

J'ai testé le shampoing Coslys pour cheveux colorés

  • Lavage : 4/5
  • Mousse : oui
  • Agent lavant : Sodium Coco Sulfate, Cocamidopropyl Betaine 
  • SIlicone : non
  • Parfum : 4/5
  • Prix : 13,53 €, 500 ml (9,54 € les 250 ml)

Un shampoing vraiment agréable à utiliser. Il sent bon, il mousse, il lave. Par contre, je n’ai pas senti d’effet particulier sur ma coloration. Il ne l’efface pas, certes, mais ça s’arrête là.

A shopper ici à 9,50 €

2 – Coslys, cheveux secs et abimés, à l’huile de mirabelle de Lorraine (BIO + Vegan)

Avis shampoing Coslys cheveux secs

 

  • Lavage : 3/5
  • Mousse : très peu
  • Agent lavant : Sodium Coco Sulfate, Cocamidopropyl Betaine
  • SIlicone : non
  • Parfum : 3,5/5
  • Prix : 11,68 €, 500 ml (8,33 € les 250 ml)

Mousse moins que le précédent, il a une texture plus crémeuse. Je n’aime pas l’utiliser car j’ai l’impression de ne pas bien laver mes cheveux avec. A garder pour des cheveux moyennement sales (à éviter après le sport par exemple).

A shopper ici à 10,90 €

 

3 – Cinq Monde, crème de shampoing réparatrice aux plantes ayurvédiques

Avis shampoing Cinq Mondes

  • Lavage : 3/5
  • Agent lavant : Sodium Cocoyl, Cocamidopropyl Betaine
  • SIlicone : non
  • Parfum : 3/5
  • Prix : 25 €, 200 ml

Je reste réservée sur ce shampoing. Je l’ai utilisé plusieurs fois en le trouvant très bien et un jour… BIM, effaçage de ma couleur cuivrée d’un seul coup. Du coup, je n’ose pas retenter l’expérience. Je le réessaierai avant d’aller chez le coiffeur.

A shopper ici à 25 €

4 – L’Oréal, Elseve Color-Vive, protecteur de couleur

L'Oréal, Elseve Color-Vive, protecteur de couleur

  • Lavage : 3/5
  • Mousse : aucune, zéro, nada
  • Agent lavant : ?? Behentrimonium chloride me semble-t-il
  • Silicone : apparemment non
  • Parfum : 2/5
  • Prix : 7,76 €, 400 ml

Une horreur à utiliser, il ne mousse pas du tout et il faut en mettre énormément (10 à 15 pompes selon le mode d’emploi) et mes cheveux regraissent trop vite. Par contre, il a un réel effet sur les cheveux colorés.

A shopper ici à 6,18 €

5 – Revlon Professional, 45 days

Avis shampoing Revlon 45 days sans sulfates Avis shampoing Revlon 45 days sans sulfates

  • Lavage : 4/5
  • Mousse : oui
  • Agent lavant : Sodium lauroyl methyl isethionate (tensio actif doux issu de la noix de coco), Sodium cocoamphopropionate
  • Silicone : oui
  • Parfum : 2/5
  • Prix : environ 9 €, 275 ml sur internet (et plus chers chez les coiffeurs)

Actuellement mon chouchou pour les cheveux colorés (j’utilise le cuivré et de temps en temps le violet sur mes pointes). Certes, je n’aime pas les silicones qu’il contient mais la quantité reste raisonnable. Le cuivré donne un bon coup d’éclat à ma couleur et le violet est parfait pour éliminer le côté jaune du blond.

Il a une double utilisation : shampoing + après shampoing sur le deuxième lavage à laisser poser quelques minutes.

A shopper ici à partir de 7,11 € (différentes couleurs). Je vous conseille de surveiller Beauté Privé qui propose régulièrement des ventes à petit prix (là ils sont à 6 €). En vous inscrivant via ce lien, vous avez 5 € offerts. On en trouve aussi de temps en temps sur Showroom Privé.

6 – Wella, Elements, shampoing régénérant

Mon avis sur le shampoing sans sulfates Wella Elements

  • Lavage : 4/5
  • Mousse ; oui
  • Agent lavant : Sodium lauroyl methyl isethionate
  • Silicone : non
  • Parfum : 4/5 (et même 4,5/5)
  • Prix : 12,09 €, 250 ml

Un shampoing vraiment très agréable à utiliser. Il mousse, lave et sent super bon. J’en suis vraiment contente.

A shopper ici à 12,09 €

7 – Desert Essence, shampoing au raisin rouge d’Italie

Avis sur le shampoing Desert Essence au raisin

  • Lavage : 4/5
  • Mousse ; oui
  • Agent lavant : Coco Glucoside, Sodium Coco Sulfate, Lauryl glucoside
  • Silicone : non
  • Parfum : 2/5
  • Prix : 9,50 €, 237 ml

Malgré une base lavante qui avait l’air plutôt douce, il me défonce les cheveux. Je ne l’ai utilisé que 2 fois, je n’ai pas eu envie d’aller plus loin. Je suis assez déçue, j’en avais lu du bien. Et l’odeur est assez forte (ça sent le chewing-gum à la fraise).

A shopper à 8,89 € ici

8 – Arganicare, shampoing nourrissant et hydratant pour cheveux secs

Avis sur le shampoing Arganicare sans sulfates

  • Lavage : 5/5
  • Mousse : oui
  • Agent lavant : Sodium Cocoyl Isethionate
  • Silicone : oui
  • Parfum : 4,5/5
  • Prix : 39 €, 400 ml

Clairement, c’est mon chouchou et s’il ne contenait pas du tout de silicone, il serait parfait. Il sent hyper bon, il lave bien et laisse mes cheveux propres et doux. En plus, le flacon pompe est super pratique à l’utilisation.

A shopper ici à 14,24 €. Là encore, on en trouve régulièrement sur Beauté Privé (actuellement à 9 €)

9 – Natessance, shampooing à L’huile de Ricin et Kératine Végétale

J'ai tesgté lé shampoing Natessance Ricin sur mes cheveux longs

  • Lavage : 3,5/5
  • Mousse : oui
  • Agent lavant : Cocamidopropyl Betaine, Decyl Glucoside
  • SIlicone : non
  • Parfum : 4/5
  • Prix : 11 €, 500 ml

Alors clairement, de ces 10 shampoings testés, c’est celui qui a la meilleure composition, le meilleur rapport qualité prix. J’aurais voulu le kiffer, ce n’est pas tout à fait le cas. Il est agréable à utiliser : mousse, odeur légère mais à éviter sur cheveux très sales, il faudra un deuxième lavage.

Et sur mes cheveux longs, le démêlage est impossible ! Il me faut nécessairement un soin après. J’en ai acheté 2 grandes bouteilles et je pense prendre des soins de la même gamme pour voir ce que ça donne.

A shopper ici pour 7,90 € ici (vendus par 2)

10 – TIGI S-Factor Health Factor shampooing

Test TIGI S-Factor Health Factor shampooing

  • Lavage : 5/5
  • Mousse : oui
  • Agent lavant : Sodium Lauryl Sulfoacetate, Cocamidopropyl Betaine
  • SIlicone : oui
  • Parfum : 4/5
  • Prix : 17,95 €, 250 ml

J’ai été assez embêtée avec ce shampoing. TIGI est une marque que j’aime beaucoup et j’ai voulu continuer à utiliser leurs produits. Mais c’est une vraie galère pour trouver la composition de leurs produits. A l’utilisation, je l’ai trouvé vraiment pas mal : il mousse super bien, il lave, il sent bon… et j’ai eu de gros doutes sur sa composition au point de le laisser de côté et de ne plus l’utiliser.

J’ai trouvé qu’il contenait du Sodium Lauryl Sulfoacetate, un nom très proche du Sodium Lauryl Sulfate, accentuant mes doutes… et pourtant, après quelques recherches, il s’avère qu’il s’agit bien d’une base lavante douce. Du coup, il revient dans ma salle de bain ! Ah s’il ne contenait pas des traces de silicones, il serait tellement bien !

A shopper à 13,40 € ici


Et voilà pour cette fois ! J’espère que ce billet vous apportera quelques réponses. J’en ai déjà de nouveaux à tester pour la suite ! Je vais essayer de m’orienter vers une routine plus naturelle.

Quel shampoing utilisez-vous ? Avez-vous réussi à trouver une routine naturelle qui vous convienne ?

 

Commentaires

Commentaires

A lire aussi

12 Comments

  • Reply Mademoiselle Farfalle 13 mars 2019 at 9 h 50 min

    J’alterne deux shampoings : un shampoing solide pour cheveux normaux et un shampoing de chez Avril pour cheveux gras.

    • Reply Milie 13 mars 2019 at 14 h 43 min

      Faudrait que j’essaie de shampoing solide 😉

  • Reply Anabel MissBrownie 14 mars 2019 at 15 h 17 min

    Comme toi depuis plusieurs années je fais attention aux shampoings que j’utilise, par contre j’ai supprimé les silicones avant de tenter de supprimer les sulfates. Voilà plusieurs années que je n’utilise plus de shampoings avec silicones et désormais mes cheveux n’ont besoin que de 2 shampoings par semaine. Comme j’ai le cuir chevelu qui gratouille facilement je cherche à éliminer les sulfates également.
    J’ai essayé un shampoing solide le mois dernier et il m’a plutôt convaincu.

    • Reply Milie 15 mars 2019 at 9 h 44 min

      J’avais essayé de les supprimer mais j’y suis revenue. Là j’ai un peu le cul entre 2 chaises lol

  • Reply Cari 14 mars 2019 at 21 h 36 min

    Bonjour. J’ai adoré cet article (je suis tombée dessus par hasard, merci la Une HC) et je voulais compléter ce que tu disais. Voilà 7 ans que j’ai complètement supprimer les SLS: mon cuir chevelu y est très sensible (je pense que mes colos permanentes noires durant 6 ans y sont pour quelque chose) et même avec des SLS doux (comme celui au coco), je fini avec un effet indésirable et agaçant: des pellicules. Moi qui aime le noir, ça ne fait pas très propre et ça me démange au niveau du cuir chevelu, c’est insupportable.

    Je me suis tournée vers le shamppoing au calendula pour bébé de la marque Weleda (100% écocert), qui n’a pas de SLS et dérivés du tout. Certes ça ne mousse pas mais ça lave quand même très bien. J’en ai un autre de la marque WAAM qui a aussi une compo très clean sans SLS qui vient en renfort quand j’ai le cheveux trop sale (il laisse un léger résidu gras aux racines) et j’ai des cheveux doux, propres et qui tiennent une semaine sans lavage. Donc non, les tensioactifs ne sont pas nécessaire pour qu’un shampoing fonctionne. (Et cette idée de devoir régulièrement changer de shampoing me laisse perplexe: j’utilise le même depuis plus de 7 ans et je n’ai aucunes accoutumances.)

    Merci pour ce bel article et bonne fin de semaine à toi.

    • Reply Milie 15 mars 2019 at 9 h 43 min

      Je les mets sur ma liste 😉

  • Reply PetitDiable 15 mars 2019 at 9 h 10 min

    J’ai préfé passer ua nopoo, mes cheveuxme disent merci, plus de cochonneries du tout

    • Reply Milie 15 mars 2019 at 9 h 43 min

      Impossible ici. Après le sport, c’est shampoing obligé 😉

  • Reply La plume de Fred 15 mars 2019 at 9 h 11 min

    Moi je suis accro à coslys pour le shampoing et l’après shampoing. J’ai essayé le solide mais avec des cheveux longs c’est une vraie galère et ça ne moisse pas les cheveux s’emmelent … donc je reste avec Coslys maos je n’ai pas les cheveux colorés donc ça doit être plus simple 🙂

    • Reply Milie 15 mars 2019 at 9 h 42 min

      Coslys c’est pas mal du tout 😉

  • Reply Isabelle d'EzEvEl 15 mars 2019 at 9 h 56 min

    Shame on you lissage et coloration !!! 😉
    Je les ai viré depuis des années ses saletés, maintenant j’arrive même à ne plus avoir de fourches !!! (moi aux cheveux extrêmement secs)

    • Reply Milie 15 mars 2019 at 15 h 15 min

      ah oui mais ça je le garde 😉 (enfin les mèches, le lissage on verra)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.