Famille

Comment pourrir la puberté de sa fille avec un bouquin ? Avec Milan, c’est facile !

5 mars 2018
Polémique autour du livre sur la puberté des Editions Milan

Depuis quelques jours, une polémique secoue les réseaux sociaux. En cause, les pages d’un livre sur la puberté des éditions Milan qui contient des propos plus que douteux. Sa collection « Les pipelettes », dont fait partie le titre « On a chopé la puberté », s’adresse aux jeunes filles à partir de 9 ans (c’est ce qui est indiqué sur le site de l’éditeur).

Le pitch du bouquin :

La puberté, ça peut faire peur. D’ailleurs, les Pipelettes l’avouent : elles ont un peu flippé toutes les 4, elles aussi, quand la leur a commencé. Mais voici ce qu’elles ont appris : la puberté, ça n’arrive pas d’un coup. C’est une transformation du corps qui prend environ 4 ans. Ça laisse le temps de s’habituer ! En général, le top départ, c’est entre 8 et 13 ans. Mais, parfois, ça se déclenche plus tôt ou plus tard. Chacune est différente. La seule certitude, c’est que toutes les filles vont y passer et… toutes y survivre, parole de Pipelettes, c’est moins grave qu’il n’y paraît ! Un ouvrage documentaire pour être bien dans son corps et bien dans sa tête dans une période qui met un peu, beaucoup sens dessus dessous !

Franchement ? Nickel ! Il donne l’impression de dédramatiser la puberté et de l’aborder avec des mots simples et avec bienveillance.

Sauf qu’à l’intérieur, le ton est tout autres et clairement, la bienveillance, on s’assoit dessus. Oserais-je dire qu’on lui chie carrément dessus.

On alterne entre les injonctions, les propos sexistes, la grossophobie, le slutshaming, tout y passe ! On pourrait presque croire à une mauvaise blague mais pas du tout.

Les tétons, c’est pas très grâcieux

Polémique sur la puberté Milan, Les Pipelettes

Bon, je te laisse lire, je ne vais pas parapher… mais c’est assez choquant !

Entre le visuel du gamin qui ressemble à un gros vicelard et le texte, je ne sais pas ce qui est pire ! Donc je dois apprendre à ma fille qu’elle doit absolument cacher ses tétons… parce qu’ils ne sont pas gracieux !

Et bien sûr, je dois aussi lui expliquer que c’est à elle d’avoir honte face aux blagues sexiste des mecs (sachant qu’on parle toujours de gosses hein).

BIM ! Va te cacher ma fille !

Peut-être que je vais plutôt lui dire que toutes les femmes ont des seins, que c’est la nature et qu’elle n’a pas à en avoir honte ! Que oui, les tétons ça pointe, même chez les hommes. Que oui, si ça la dérange, elle peut mettre une petite brassière. Mais ce sera SA décision ! 

Et non je n’ai pas oublié ma puberté. J’avais de la poitrine en CM1 et des seins en CM2 alors non, je n’ai pas oublié la gêne des formes naissantes ou des tétons qui pointent, surtout quand tu es la seule de ta classe !

Bon continuons…

T’as tes règles ? Bouge-toi !

Polémique Milan Les pipelettes : la puberté et les règles

Bon déjà des crampes d’estomac quand on a ses règles, c’est loin d’être un symptôme habituel… du moins pas le plus significatif ! Bref !

Alors oui c’est vrai, parfois, faire du sport, se vider la tête, ça peut aider à faire passer la douleur. Mais parfois non. La première fois que j’ai eu mes règles, j’ai découvert la douleur, la vraie, celle qui dure des heures sans s’atténuer (et pourtant j’avais déjà subi 2 opérations des yeux). J’avais 10 ans ! 28 ans plus tard, je souffre toujours autant parfois au point d’avoir du mal à respirer ou de ne plus pouvoir marcher malgré les médicaments et la bouillotte et même en me « ratatinant sur moi-même » alors comprends que lire ces conneries m’irrite un peu. Va dire ça aux femmes qui souffre d’endométriose !

Pourquoi ne parler que des tampons ? Je ne suis pas du tout contre les tampons, je ne mets que ça quand j’ai mes règles. Mais pourquoi justement ne pas profiter de ce bouquin pour aborder toutes les protections ?

Oh t’as un gros cul petite !

Grossophobie éduquer nos enfants

Et ça commence dès le sous-titre « on dirait les fesses de Beyoncé » mais ça veut dire quoi ??? C’est un commentaire digne des torchons comme Closer and co !

Retour dans les années 80 avec « la boum de Seb »…

Et après les tétons « pas très gracieux », on a le corps « un peu disharmonieux ». Ça va être sympa pour apprendre à aimer son corps ! A la puberté, le corps change, s’arrondit et c’est vrai que ce n’est pas toujours facile à accepter mais justement ne peut-on pas utiliser d’autres mots ? Des termes qui aideraient à s’aimer. Là ça ressemble à un « T’es moche mais ça va passer ».

T’as des nichons pour plaire aux garçons

Sexualisation des enfants et sexisme dans Les pipelettes des éditions Milan

Et là, c’est la cerise sur le gâteau ! Les filles ont donc des nichons qui poussent pour plaire aux garçons et c’est grâce à ça qu’ils s’intéresseront à elles ! Ces petits pervers ! On me rappelle dans l’oreille que le livre est à lire à partir de 9 ans…

Mais tout va bien parce qu’à la puberté, on peut mettre des talons et du maquillage ! Youpiiii !!!

Je t’apprends à être une femme

Etre une femme

Tellement réducteur !

Petits nichons ou gros nichons mais surtout… des nichons

Bon, allez, on remet une couche sur la poitrine !

Donc, toujours à partir de 9 ans, quand ta poitrine commence à se développer et que Ô miracle, les mecs vont enfin s’intéresser à toi, il faut que tes seins aient l’air bien gros ma chérie alors tiens-toi droite ! Mais pas trop non plus, tu vas nous exciter quelques cochons (ah ces mecs, décidément, tous les mêmes !). Ça devient difficile à suivre là…

Mais en même temps, c’est pas grave s’ils sont petits, c’est joli aussi, enfin apparemment…

Qu’on s’entende bien, je me trouve trop grosse, j’aime les talons et mes robes décolletées et mon maquillage mais je suis une adulte. Je ne suis pas une jeune fille en plein questionnement et en pleine construction qui subit la puberté (oui souvent on la subit) ET le regard des autres.

Je n’ai pas eu le livre entre les mains et peut-être que le reste est très bien mais cela suffit-il à excuser ces horreurs ? On pourrait dire que ce sont des maladresses, c’est sûrement le cas mais à partir du moment où l’on écrit et vend des livres qui s’adressent aux jeunes filles, à des enfants donc, sur des sujets aussi sensibles que la puberté, on s’assure de ne pas écrire n’importe quoi !

Je trouve ça plutôt chouette d’oser aborder ces sujets en s’adressant directement aux jeunes filles souvent pleines de questions et de doutes. Mais justement, il y avait plein de manières bienveillantes d’aborder la puberté, pourquoi tant de sexisme et de jugements ? Bien sûr que nos petites filles se poseront des questions sur leurs seins, sur la séduction, le sexe, elles kifferont peut-être le maquillage et les talons sans pour autant être des pimbêches complètement futiles mais pourquoi présenter une seule façon de voir les choses. Ces pages sont tellement réductrices quant à la place de la femme (en l’occurrence de la future femme) et ce n’est pas beaucoup plus valorisant pour les garçons qui sont présentés comme de gros pervers.

Si on fait le tour des livres pour enfants, on tombe souvent dans les clichés avec les princesses ou les danseuses pour les douces petites filles et les pirates et chevaliers pour les petits garçons. Je peux le comprendre parce que c’est aussi ce qui plait souvent aux enfants mais ça ne doit pas être une norme ou une règle établie.

Les propos de ce livre sont bien plus loin que de simples clichés « bleu pour les garçons, rose pour les filles ». Sachant que les deux auteures sont ou ont été rédactrices en chef et rédactrice en chef adjointe du magasine Julie qui s’adresse aux pré-ados, c’est assez flippant ! Mais ont-elles un jour élevé des filles ?? C’est difficile à croire.

Alors je n’achèterai pas ce livre, évidemment ! Je préfère essayer d’apprendre à ma fille à s’aimer comme elle est et pour un peu plus que la taille de bonnet de son soutien-gorge.

Et c’est pour ça que j’en fais un billet parce qu’au-delà de la polémique, il y a un enjeu bien plus important, l’éducation de nos enfants. A nous d’aider nos enfants, filles et garçons, à se construire.

Les photos ne sont pas de moi, elles viennent d’un groupe facebook qui a relayé les images et une pétition pour faire retirer le livre qui a obtenu plus de 148 000 signatures en quelques jours ! Le livre ne sera pas réédité !

Tu as vu passer cette histoire ? Qu’en penses-tu ?

Parler de la puberté aux enfants ~enfants #famille #éducation #puberté

Commentaires

Commentaires

A lire aussi

22 Comments

  • Reply Petite Mam 5 mars 2018 at 8 h 28 min

    Franchement, j’ai moi aussi était choqué par ce livre !! Surtout quand je repense que j’ai lu ce genre de livre merdique durant mon adolescence et que j’ai toujours était compléxé par mon corps, mes formes, voilà où en est la cause … maintenant en 2018 je trouve ça vraiment bête de publier encore ce genre de merde, alors que l’on sait très bien les dégâts que cela cause sur les adolescents !

    • Reply Milie 5 mars 2018 at 9 h 40 min

      C’était tout à fait ce qu’on nous disait dans les années 80-90 et c’est triste de voir qu’en 2018, on lit toujours ces horreurs 🙁

  • Reply Dorothée Foulon 5 mars 2018 at 10 h 10 min

    Bonjour !comme toi et beaucoup d’autres j’ai été choqué par le livre… et j’ai D’ailleurs signé la pétition et je suis bien contente que ce livre ne soit pas réédité. La réponse des Éditions Milan est : livre humoristique et a prendre au second degré Je ne sais pas qui il essaie de convaincre ? Eux ou nous ? Donc je n’ai définitivement aucun humour .

    Bonne journée

    • Reply Milie 5 mars 2018 at 10 h 22 min

      Bah j’ai pas d’humour non plus lol
      Après je n’ai pas lu le livre dans son ensemble, peut-être que le reste est super mais ces quelques pages vont trop loin.

  • Reply jesuisunefilledautomne 5 mars 2018 at 11 h 35 min

    Pu—-naise ( pour rester polie) ! Eh ben ouais, il fallait en rajouter une couche ! Déjà que les jeunes se comportent n’importe comment : se ballade presque à poil, se maquille, couchent de plus en plus tôt, sont super vulgaires… Est-ce qu’il leur reste une enfance ? Ce bouquin est vraiment pourri et les confortent dans leur connerie !! Bientôt le prochain tome pour l’entrée en maternelle (c’est jamais trop tôt, pour apprendre à ce comporter comme une sa—- ???

    • Reply Violet 6 mars 2018 at 12 h 16 min

      Heureusement que l’article fait la critique d’un bouquin jugé sexiste et insultant envers les adolescentes… Avec votre commentaire, on l’oublierait presque. :-/

  • Reply Laëti 5 mars 2018 at 11 h 40 min

    Alors là… je suis vraiment choquée que l’on puisse écrire des choses aussi moches. En plus, je trouve que cela aide vachement au conditionnement que pour être belle il faut être super mince, mettre des talons et s’épiler.
    C’est dommage car le sujet a vraiment besoin d’être abordé de façon plus légère pour aider les ados (garçons ou filles d’ailleurs).
    Et pourtant, je suis quelqu’un qui a beaucoup d’humour avec pas beaucoup de limites 😉

    • Reply Milie 5 mars 2018 at 11 h 58 min

      Oui je crois que ce n’est pas une question d’humour mais justement le sujet méritait un autre traitement.

  • Reply b 5 mars 2018 at 12 h 05 min

    Alors, oui, comme tout le monde, j’ai été « un peu » choquée par ce « que j’ai vu » sur les réseaux sociaux, et par ces mêmes images du livre que tu postes sur ton article et qu’on a vu circulé tout le week-end.
    Mais honnêtement, je ne comprends pas comment tu peux écrire un article entier et détaillé sur un livre que tu n’as jamais tenu entre tes mains !!!!

    • Reply Milie 5 mars 2018 at 12 h 19 min

      Bah c’est pas compliqué lol Les extraits parlent d’eux-mêmes…
      Comme je disais dans le billet, peut-être que ce ne sont que ces pages et que le reste est génial mais ça n’efface pas ces écrits.
      Après, chacun est libre d’en penser ce qu’il veut 😉

  • Reply Catwoman 5 mars 2018 at 12 h 44 min

    Je suis particulièrement choquée par les extraits de ce torchon que tu as présentés ! C’est tellement réducteur ! Chouette, je grandis donc je vais pouvoir passer des heures à me faire des gommages ? Je ne suis là QUE pour plaire aux autres ? C’est ça qu’on doit dire à nos filles ? A nos fils aussi ? Je suis assez écœurée, là.

    • Reply Milie 5 mars 2018 at 13 h 20 min

      Ben ouais 🙁 C’est dommage, ça aurait pu être un bouquin super !

  • Reply Ana 5 mars 2018 at 13 h 23 min

    je rêve mais ce sont des femmes qui ont écrit cette M…E !!!!! J’espère bien que mes filles ne liront jamais des choses pareille ! et dire qu’il réedite pas le livre car en plus il était en rupture de stock ! Hallucinant !
    Tu l’as peut etre pas tenu dans tes mains en attendant rien que ces passages là ne devraient pas exister ! C’est le genre de livre à complexer une gamine !

    • Reply Milie 5 mars 2018 at 13 h 50 min

      Ben ouais, hyper complexant, quel dommage !

  • Reply Azylis 5 mars 2018 at 13 h 54 min

    Pffff super le bouquin…
    Je ne comprends même pas que de nos jours, avec tous les mouvements qui sont nés ces dernières années, on puisse encore lire ce genre de conneries…

    • Reply Milie 5 mars 2018 at 14 h 33 min

      Ben oui !

  • Reply urielh 5 mars 2018 at 22 h 14 min

    Comme si c’était déjà pas assez dure d’être bien dans sa peau pour des ados!
    Encore plus avec les réseaux sociaux, les clips de leurs chanteuses préférées 5000% retouchés et les médias en général.
    J’ai même entendu parlé de livres horribles aussi (au programme scolaire collège dans certaines écoles) avec des scènes de viols, où on parle de zoophilie et de partouse….Nice! Ça va sûrement aider les enfants à devenir des adultes heureux, en paix avec eux-même et surtout très équilibrés 😀 Les enfants sont le futur de notre société, alors construisons l’avenir! lol^^

    Merci d’avoir parlé de ce livre! J’en informerais les gens que je connais qui ont des jeunes filles qui pourraient lire ça et finir traumatiser et complexées :/ A partir de 9 ans, en plus…

    • Reply Milie 6 mars 2018 at 10 h 48 min

      Mais oui ! Le livre aurait pu être génial !

    • Reply Violet 6 mars 2018 at 12 h 13 min

      Alors là je suis curieuse… De quels livres au programme de collège parlez-vous ??

  • Reply missfujii 6 mars 2018 at 17 h 40 min

    C’est vrai que l’intro est vraiment bien, mais alors après ça se gâte….

    • Reply Milie 6 mars 2018 at 20 h 36 min

      Ben ouais, dommage !

  • Reply Haroun 19 mars 2018 at 10 h 49 min

    Merci pour ce chapitre !

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.