Menu
Famille

Adolescents : bien vivre avec son acné

Adolescents : bien vivre avec son acné

L’acné… Peut-être en avez-vous souffert quand vous étiez plus jeunes, peut-être qu’aujourd’hui c’est le tour de vos enfants. Fléau des adolescents, cette affection de la peau peut être difficilement vécue. Voici quelques conseils pour vivre au mieux avec son acné.

L’acné à l’adolescence

En moyenne 80 % des adolescents seraient touchés par l’acné, le plus souvent, ce sont les garçons qui en souffrent.

Acne prevalence and associations with lifestyle: a cross-sectional online survey of adolescents/young adults in 7 European countries. Wolkenstein P. et al. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2018 Feb;32(2):298-306. doi: 10.1111/jdv.14475. Epub 2017 Sep 6.

L’acné est une maladie de la peau caractérisée par l’éruption de boutons rouges, de points noirs et de kystes. Elle touche le plus souvent le visage, parfois le thorax, le dos ou encore le cuir chevelu.

L’acné peut avoir plusieurs origines mais, elle est, le plus souvent, liée à la puberté et aux modifications hormonales. Toutefois, les adolescents ne sont pas tous égaux face aux boutons d’acné. Si certains n’ont qu’une forme légère avec quelques boutons sur le visage, certains peuvent souffrir de formes plus sévères avec plusieurs zones touchées. Selon le niveau d’inflammation, on parlera d’ailleurs d’acné sévère (qui représente 10 à 20% des cas).

En moyenne, les premières poussées d’acné commencent vers 12-13 ans et se terminent vers 20 ans, pouvant parfois perdurer jusqu’à 30 ans. Le pic avec des lésions et inflammation est atteint vers l’âge de 16/17 ans.
(Source : Dreno B. Ann Dermatol Venereol 2010 137 SUPPL2_S49_S51 Données récentes sur l’épidémiologie de l’acné.)

Quel que soit l’âge, il est important de bien traiter l’acné, d’encourager les ados à avoir une bonne hygiène et des soins adaptés à leur peau, de ne pas tripoter ou gratter les boutons sous peine d’avoir des cicatrices et de consulter un dermatologue qui saura vous conseiller avec un diagnostic personnalisé. Quoi qu’il en soit, reste que les poussées d’acné peuvent être mal vécues par les adolescents.

Vivre bien avec son acné

Il ne faut pas négliger l’impact psychologique que peut avoir l’acné sur l’adolescent. Pour un adolescent qui manque de confiance en lui, cette période peut-être éprouvante moralement.

Traiter l’acné

Si l’on ne peut faire disparaitre cette affection d’un coup de baguette magique, il existe des solutions pour soulager l’acné. Cela passe avant tout par une bonne hygiène de vie au quotidien. Attention, l’acné n’est pas synonyme de saleté ou de manque d’hygiène, et il est d’ailleurs fortement déconseillé de se laver trop souvent avec des savons agressifs ou non adaptés au risque d’aggraver les problèmes de peau. 

La première chose à faire est de se procurer un nettoyant doux et respectueux de la peau afin de faire un nettoyage en douceur et d’éviter l’inflammation des boutons. Nettoyée quotidiennement avec un soin lavant adapté, la peau sera plus propice à aller mieux. Il faudra ensuite choisir un soin quotidien adapté.

Pour le choix des produits, il est important de faire appel à un professionnel. Le dermatologue saura prescrire ou conseiller les produits adaptés à chacun grâce à un diagnostique de peau personnalisé. Et si l’acné est jugée sévère, il pourra décider d’appliquer un traitement plus poussé (à base d’antibiotiques par exemple).

Accepter son acné

Il ne faut pas négliger l’aspect psychologique de cette affection de la peau qui peut littéralement bouffer la vie de nos ados. : moqueries, perte de confiance en soi, découragement, …

Si votre enfant est touché, rappelez-lui que c’est une maladie courante et que beaucoup de personnes en souffrent (et pas seulement des adolescents).

Evidemment, ne vous moquez pas de ses problèmes de peau et encouragez le à essayer de voir au-delà de ses boutons : sa personnalité, ses talents, ses qualités. La vie d’un adolescent ne se résume pas au nombre de boutons qu’il a sur le visage.

L’acné et les soins dermatologiques sont l’affaire de professionnels.
N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin traitant ou d’un dermatologue. 

Vos adolescents souffrent-ils d’acné ?

Collaboration

Les albums photo de famille les plus drôles
Tendance sneakers enfants pour le printemps

Commentaires

Commentaires

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.