Sexy sexo

L’éjaculation précoce touche 1 homme sur 5 !

18 février 2014
ejaculation-precoce

Quand on parle d’éjaculation précoce, on a toujours un petit sourire en coin en repensant à une blague ou en se remémorant la fameuse et si courte scène de Jason Biggs dans American Pie (oui j’ai de sacrées références…). Pourtant, il s’agit d’une maladie qui touche 1 homme sur 5 et qui est loin d’être « amusante »…

L’éjaculation précoce est un trouble de l’éjaculation survenant lors de stimulations sexuelles minimes avant, pendant, ou juste après la pénétration et avant que l’homme ne souhaite éjaculer. C’est le trouble sexuel masculin le plus fréquent, devant la dysfonction érectile.

ejaculation-precoce

Les idées reçues

« L’éjaculation précoce est un problème de jeune »Il ne faut pas confondre l’éjaculation précoce, qui est un trouble médical, est la surexcitation qui est fréquente lors des premiers rapports sexuels.

« L’éjaculation précoce est un problème purement psychologique »Il existe des prédispositions individuelles à l’éjaculation précoce liées à un manque de sérotonine, une substance chimique, naturellement présente dans l’organisme et qui a pour effet de retarder l’éjaculation. Par contre, des facteurs psychologiques (le stress, les conflits dans le couple) peuvent révéler ou accentuer un problème d’éjaculation précoce.

Frustration et culpabilité

L’éjaculation précoce est une maladie difficile à vivre pour les couples, tant pour l’homme que pour la femme, d’autant que souvent ils méconnaissent ce trouble.

L’homme ne se sent pas à la hauteur, la femme se remet en question, et c’est le début du cercle vicieux : le stress qui va accentuer les problèmes d’éjaculation…

Que faut-il faire ?

Il faut en parler, en couple bien sûr, mais surtout à son médecin généraliste, qui sera le plus apte à écouter, à en discuter sans tabou, à conseiller et à orienter vers un éventuel traitement médicamenteux.

Le sexologue est également compétent et peut proposer une sexothéraphie en complément.

ejaculation-précoce-solution

Il existe également le site internet Garderlecontrole.fr, sur lequel une équipe de médecins permet de mieux comprendre ce problème, déterminer les causes et apporter des conseils pratiques pour l’homme mais aussi pour le couple.

On y trouve des informations précieuses pour savoir « pourquoi ça s’enflamme trop vite » sur une plateforme ergonomique (via un parcours pédagogique), rassurante et empathique mais aussi via une vidéo présentant l’histoire rapidement écourtée de deux allumettes.

N’hésite pas à partager !

article-s-bleu

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Commentaires

A lire aussi

8 Comments

  • Reply Aurélia 18 février 2014 at 8 h 18 min

    Ouais, j’ai connu ça une fois, c’est pas évident. Le mec se sent vraiment mal… C’est bien ton article.
    Aurélia Dernier article de..Ysa FerrerMy Profile

    • Reply Milie 18 février 2014 at 9 h 23 min

      Merci 🙂

  • Reply C&C 18 février 2014 at 15 h 40 min

    Une pathologie qui peut déboucher sur un véritable mal-être et dont il est important de parler ! Ce doit également être dur pour les hommes atteints d’aller évoquer leur problème, même auprès de leur généraliste… En cela, le site internet que vous évoquez est une excellente et indispensable initiative !
    Au passage, bravo pour votre agréable blog que nous découvrons juste et qui est déjà marqué en favori ! 😉
    C&C Dernier article de..Pensée érotique ~ à ma Coquine…My Profile

    • Reply Milie 18 février 2014 at 21 h 50 min

      D’où l’idée d’en discuter d’abord ensemble peut-être…
      Merci 🙂

  • Reply bsricard 18 février 2014 at 20 h 17 min

    ah mon avis pas facile pour un homme de vouloir en parler …
    blandine

    • Reply Milie 18 février 2014 at 21 h 50 min

      Non mais dans un couple, on devrait pouvoir en parler…

  • Reply Maud 19 février 2014 at 0 h 42 min

    Pas facile d en parler avec une personne inconnue mais dans un couple je pense que ces messieurs devraient pouvoir le faire….

    • Reply Milie 19 février 2014 at 13 h 27 min

      Oui et puis après, c’est le milieu médical, c’est différent (ça « devrait » être plus facile…)

    Leave a Reply

    Coche cette case pour qu’un lien vers ton dernier article apparaisse