Lundi, j’ai publié un billet coup de gueule sur la déscolarisation de Lina, une petite fille de 8 ans que sa maman avait retiré de l’école pour lui apprendre les tâches ménagères. Pour je ne sais quelle obscure raison technique, on ne pouvait pas commenter sur mon blog (j’en suis la première navrée) mais les réactions ont été très nombreuses et vives sur mes réseaux sociaux, notamment sur facebook.

Je ne vais pas tourner autour du pot, beaucoup s’en étaient doutés et je l’ai annoncé le soir, il s’agissait effectivement d’un « fake ». Ce blog n’était pas une simple blague créée pour se moquer de vous mais a été lancée dans un but bien précis. L’idée était de présenter ce blog pour faire réagir et surtout de dénoncer la situation de milliers de petites filles dans le monde, qui sont privées d’éducation et d’avenir.

Aujourd’hui une fille sur 5 dans le monde n’est pas libre d’aller à l’école !

Pardon !

Ca n’a pas été facile de rédiger ce billet. Ou plutôt si en fait parce qu’en lisant ce fameux blog et même en sachant que c’était un fake, j’étais révoltée. Imaginer la vie de cette petite fille, condamnée à exécuter des tâches ménagères toue la journée, son avenir (ou plutôt son absence d’avenir)… Ce blog est faux oui mais combien de petites filles connaissent réellement cette situation ? Peut-être pas autant que cela en France c’est vrai mais ça change quoi ? Cela reste révoltant ! D’ailleurs vous avez été touchés par ce blog.

Difficile parce qu’il fallait tout de même un peu mentir et que j’ai dû m’abstenir de répondre aux nombreux commentaires car je ne pouvais pas révéler la vérité (la campagne avait lieu aussi dans la presse) mais je ne voulais pas vous mentir en inventant des histoires autour de cette campagne et de ce blog. Je n’étais pas très à l’aise dans cette situation vous vous en doutezJ’ai été très touchée par vos commentaires et vos réactions et je crois que si personne n’avait réagi à la lecture de ce billet, j’aurais été écœurée. Mais je ne m’attendais pas des réactions d’une telle ampleur et je dois avouer que je me suis sentie dépassée.

Evidemment, l’idée n’était pas de vous « piéger » mais de provoquer des réactions. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela a fonctionné (trop d’ailleurs). Je pense que certains se sont sentis manipulés et pour cela, je vous présente mes excuses.

Je vous rassure, la petite Lina n’existe pas, c’est une jeune actrice qui a joué son rôle pour les photos et les vidéos. Mais combien de vraies Lina existe-t-il à travers le monde ? Parce qu’au final, tout le monde est soulagé que ce soit un fake mais après ? Ca s’arrête là ? Est-ce parce que ce n’est pas très courant chez nous que cela n’a pas d’importance ?

Droit à l’éducation

Bien sûr, cela reste assez rare en France mais dans certains pays, c’est monnaie courante. Les petites filles n’ont pas accès à l’école ni à l’instruction. Elles sont dressées à être des esclaves.

L’ONG Plan international a donc lancé cette campagne de sensibilisation pour le droit à l’éducation des filles dans le monde en appelant à lutter contre le travail forcé et l’esclavage domestique des enfants.

droit à l'instruction59% c’est peu non ?

On compte encore 62 millions de filles privées d’éducation dans le monde et près de 15,5 millions d’enfants esclaves domestiques, parmi lesquels 70 % de filles âgées de 5 à 17 ans (11,3 millions)*.

L’ONG Plan international intervient dans 51 pays en développement pour permettre aux enfants et aux jeunes de développer leur potentiel afin d’être acteur de leur avenir et de devenir des adultes libres.

Ils souhaitent attirer l’attention de l’opinion internationale sur les discriminations auxquelles les petites filles sont quotidiennement confrontées, notamment le travail domestique, qu’il ait lieu au sein de la famille ou au service d’une autre, et qui constituent des facteurs majeurs de déscolarisation.

L’exemple d’Urmilia, rescapée

Esclavage domestique et droit des enfants à l'éducation

Je vous laisse découvrir le témoignage d’Urmilia, qui a été esclave domestique dans une famille à l’âge de 6 ans, et ce, pendant 12 ans ! C’est poignant. Aujourd’hui, la jeune femme se bat pour dénoncer cet esclavage et sauver d’autres enfants.

À 6 ans, elle est contrainte de quitter sa maison pour aller travailler comme kamalari esclave domestique pour une autre famille. 18 heures par jour, la petite Népalaise cuisine, lave et range. Et ce durant 12 ans. De l’école, elle ne perçoit que la porte d’entrée, lorsque, quotidiennement, elle y dépose les enfants.

En 2008, à l’âge de 17 ans, Urmila est libérée avec l’aide de Plan International et d’autres ONG locales. Enfin délivrée, elle peut rejoindre l’école. Son rêve ? Devenir avocate « au service des enfants et des femmes », parce qu’elle veut « lutter contre l’analphabétisme des filles », précise-t-elle. Aujourd’hui, la jeune femme se bat pour dénoncer cet esclavage et sauver d’autres enfants. Il y a deux ans, Plan International l’a nommée ambassadrice de la campagne pour l’éducation des filles dans le monde, honorant ainsi ses efforts et sa contribution.

En 2015, on compte plus de 3 700 filles kamalari secourues et accompagnées vers l’école, grâce à Plan International.

L’idée de ce billet n’est pas de vous faire culpabiliser ou de vous obliger à quoi que ce soit, simplement de diffuser l’information avant la 4ème Journée Internationale des filles, le dimanche 11 octobre 2015 dans le cadre d’une campagne publicitaire presse/blogs. La méthode était brute, j’en conviens (et après coup, j’en suis sincèrement désolée). Plan international attendait que nous soyons plus choqués par la réalité que par un faux blog. Qu’aujourd’hui, nous, en France, nous avons accès à l’éducation et à la scolarisation mais qu’à travers le monde, de nombreuses petites filles en sont privées.

Voici la fameuse vidéo « reveal » de cette campagne que nous attendions…

L’instruction est obligatoire en France mais…

Bien sûr, il ne s’agissait pas de critiquer l’instruction à domicile (IEF ou instruction en famille) mais de défendre le droit à l’instruction. L’IEF en France a un cadre et est totalement légale. Les parents ne se lèvent pas un matin en se disant « tiens, je vais déscolariser mon gosse ». Il me semble que ce sont des situations compliquées et mûrement réfléchies. De nombreuses démarches sont nécessaires et je veux bien croire que le parcours de ces parents et de leurs enfants ne soit pas facile tous les jours.

La mite orange a émis l’idée de se faire votre relais sur son blog le temps d’un billet, je peux vous le proposer également si vous m’envoyer des informations. Au-delà de toute polémique, il est vrai que beaucoup de personnes ignorent ce qu’est l’IEF.

On voyait bien (enfin il me semblait) dans ce faux blog qu’il n’était nullement question d’instruction ou de culture mais uniquement de tâches domestiques. Que la frontière entre le travail domestique était l’esclavage est bien mince.

Mais effectivement, sans connaître la finalité de cette campagne… tout était imaginable…

Beaucoup ont crié au fake au motif qu’on ne pouvait pas déscolariser totalement un enfant si facilement en France. Je ne suis pas tout à faire d’accord. J’ai eu à faire à des enfants déscolarisés (totalement et là je ne parle pas d’instruction à la maison) et oui effectivement, c’est illégal mais après ? Qui vient chercher l’enfant le matin pour l’emmener à l’école ? La faute des parents, du système ? Je ne sais pas. J’ai travaillé pendant 2 ans avec une jeune de fille 12 ans, déscolarisée pendant plus d’un an et demi ! Alors oui ça arrive, en France ! Je dois avouer que j’avais un peu cette histoire à l’esprit en rédigeant mon billet, nos sentiments personnels rejaillissent sur nos écrits même si cela ne concerne pas vraiment cette campagne..

Il ne faut pas croire que parce qu’une chose est illégale, elle n’existe pas.

Mais tu nous prends pour des cons ?

T’es une pute

Je ne m’étendrai pas sur la polémique lancée par quelques blogueuses (de très bonne foi évidemment), elle ne m’étonne guère. Vous savez ce que je pense des polémiques ! Certains s’en délectent, moi pas. A ceux qui ne m’ont jamais lue, qui ne me connaissent pas mais en profitent pour buzzer, insulter, se soulager, se faire mousser (barrez la mention inutile), je n’ai rien à répondre. Ce n’est pas nouveau et la discussion serait stérile. D’ailleurs ces personnes ne prendront pas la peine de lire ce billet en entier.

Les campagnes

Par contre, à mes lecteurs qui ne comprendraient pas la démarche, là oui je réponds. Si vous vous êtes sentis « manipulés » dans cette histoire, j’en suis vraiment navrée et pour cela je vous présence sincèrement mes excuses. On m’a contactée pour parler d’une ONG et du droit à l’éducation des filles dans le monde dans le cadre d’une campagne publicitaire. C’est assez courant. Des demandes d’articles sponsorisés, j’en reçois quotidiennement, j’en accepte, j’en refuse mais je pensais que celui-ci trouvait parfaitement sa place sur mon blog. Parfois ce sont des campagnes pro bono (l’article est mentionné comme sponsorisé mais la rémunération est de 0 €), il y en a quelques une sur le blog, celle-ci était rémunérée.

Quant à la question de savoir pourquoi une ONG passe par une campagne sponsorisée, je ne sais pas. Les blogueurs font régulièrement des billets sur les associations et causes. Peut-être qu’ils voulaient être sûrs d’avoir les relais, peut-être qu’elle nécessitait plus de temps, je ne sais pas ! Ce qui est certain, c’est qu’une campagne médias aurait coûté bien plus cher.

Tu n’aurais pas du accepter…

Accepter cette campagne publicitaire était peut-être une erreur mais si on me la reproposait demain, je redirai oui. Une campagne menée dans un but juste, je n’avais pas de raisons de dire non. D’ailleurs, je ne retirerai pas mes 2 billets. Maintenant, c’est clair que si j’avais imaginé que cela prendrait une telle ampleur, créerait une telle polémique mais surtout que certains se sentiraient aussi attaqués et blessés, je n’aurais pas accepté sous cette forme. Parce qu’au final, tout le monde préfère polémiquer et on en oublie totalement le but de cette campagne. On est d’accord que la forme n’était pas le meilleur choix (c’est le moins qu’on puisse dire) mais on en a oublié le fond.

L’article n’était pas marqué sponsorisé

Concernant la mention sponsorisée, mes articles ont toujours été mentionnés comme tels et pas en minuscules caractères, je ne m’en suis jamais cachée. Je pense avoir toujours joué la carte de la transparence sur le blog (et avoir assez gueulé là-dessus sur les réseaux sociaux). Ici, forcément, la mention ne pouvait arriver que sur ce second billet puisque le premier n’était que le teaser. Il n’a jamais été question de cacher la rémunération de la campagne (comment cela aurait-il pu être possible de toutes façons ?).

Tu réponds pas aux commentaires

Si vous vous demandez pourquoi je n’ai pas répondu à vos commentaires tout au long de la journée, c’est ce que je disais un peu plus haut. Je trouvais cette campagne intéressante dans sa finalité et son message mais jouer les innocentes en mentant sciemment à chacun, je ne pouvais pas. Mais je ne pouvais pas non plus tout révéler car cette campagne ne concernait pas que mon blog. Le second billet (celui-ci) devait arriver après le premier billet avec une vidéo « reveal » mais la vidéo n’était pas prête avant ce matin… Et le problème était là. Tous les ingrédients du bad buzz et de la polémique étaient là mais rien derrière pour vous expliquer le pourquoi du comment. Personne ne s’attendait à de telles réactions je crois.

Effectivement, nous aurions dû révéler la supercherie et l’idée de cette campagne plus rapidement. C’était une erreur, d’autant que cela a eu de fâcheuses conséquences. Maintenant on le sait… J’ai commencé à envoyer des mails à l’agence demandant de poster la suite dans la foulée mais la vidéo n’était pas prête. Le temps de prendre la mesure de la situation, tout avait pris d’énormes proportions (même si les services sociaux étaient avertis en amont de cette campagne)). Et évidemment, je le regrette. Et effectivement, si le message et le fond étaient justes, la forme ne l’était pas, pour des tas de raisons.

Tu t’enfonces

Je ne retirerai pas mes billets tout simplement parce qu’une fois lancée dans cette démarche, je refuse de faire demi-tour. Oui je sais que tout supprimer aurait été plus simple. Le billet est resté en ligne, je ne l’ai pas modifié et je n’ai supprimé aucun commentaire sur ma page facebook. Je sais aussi que publier ce second billet continuera à alimenter la polémique. Je sais que chacun de mes mots sera traqué et retourné contre moi par des gens qui ne me connaissent pas (quoi que je dise au final) mais j’ai besoin d’aller au bout des choses et qu’il soit publié. Sinon toute cette polémique aurait eu lieu pour quoi ? Que dalle ! Maintenant, chacun pourra se forger son opinion en ayant vu toute la campagne. Qu’on y adhère ou non. Quand à ceux qui pensent que c’est uniquement une question de fric, ils ont bien le droit de le croire… Je me demande bien ce qu’ils font ici, leur opinion était déjà toute faite.

Alors oui dans les prochains jours, la blogo sera toute belle et on parlera d’associations gratuitement, parce que c’est super sympa et que moi je suis une pute et puis dans quelques semaines, les associations relanceront des campagnes publicitaires… parce que c’est comme ça que ça marche…

Quant à moi, je suis loin d’être parfaite, je suis juste moi…

Donc mes lecteurs qui se sont sentis manipulés ou pris pour des cons, parents qui bataillent quotidiennement avec l’instruction en famille et ses détracteurs, je suis vraiment navrée et je vous présente mes sincères excuses. Je vous assure que je ne souhaitais pas vous blesser. Enfin vous me connaissez… je crois…

Je suis désolée si ce billet est très long et quelque peu décousu mais j’avoue que j’ai du mal à structurer tout ça et la migraine est à nouveau là. J’imagine qu’il contient de nombreuses fautes. Au final, il parle plus de polémique ou de moi que d’une cause, c’est désolant…

Comme depuis lundi, nous pouvons en discuter en commentaires et j’essayerai de répondre à chacun (pour autant que ce soit une vraie discussion). On a le droit de ne pas apprécier quelque chose…

(merci pour les insultes ! Iil y a quelques jours je publiai un billet sur les réseaux sociaux et on parlait de méchanceté… Je ne m’attendais pas à recevoir un tel déversement de haine. Souvenez simplement que derrière un écran, il y a une personne. Vous, moi…)

(et un grand grand merci à tous ceux qui m’ont répondu, comprise, accepté mes excuses même en n’adhérant pas à la forme, ceux qui ont accepté le dialogue, laissé des commentaires et envoyé des messages privés <3 Je suis sincèrement touchée, d’autant que pour beaucoup je ne m’y attendais pas)

(c’est bon, j’ai fini !!)

(ah non, la 4ème Journée Internationale des filles, c’est le dimanche 11 octobre 2015)

article-s-bleu

Image Map
Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Commentaires

35 Comments on Droit à l’éducation : Le fake blog de Lina !

  1. Mel Thomas
    30 septembre 2015 at 12 h 27 min (1 année ago)

    Comme je l’ai dit l’autre jour sur ta page FB, c’est vrai que la méthode peut paraitre discutable et sur le moment ça peut déclencher une réaction c’est le contraire qui serait étonnant ! Par contre, je ne comprends pas le coup des insultes, surtout que tu as vraiment pris le temps d’en discuter, et surtout que oui maintenant on te connait un peu (pour ma part je te suis depuis un bon moment maintenant), je trouve que oui cette campagne on doit en parler, oui on doit se battre contre ça ! Certaines personnes devraient mettre toute leur « rage » dans ces combats. Au moins, tu as le courage de défendre tes opinions, d’attirer l’attention sur ces choses horribles qui se passent dans le monde, je sais que c’est vraiment difficile de faire face à tout ça mais je te soutiens et je pense que nous sommes nombreux dans ce cas et comprenons tout à fait ta position ! <3

    Répondre
    • Milie
      30 septembre 2015 at 14 h 23 min (1 année ago)

      Y a des gens qui se nourrissent des polémiques, peu importe sur quoi ça porte d’ailleurs… alors il en fallait bien. Ca occupe !
      Merci Mel !

      Répondre
      • laura
        2 octobre 2015 at 11 h 22 min (1 année ago)

        d’autres se nourrissent en encaissant les chèques de la honte, chacun sa croix….

        Répondre
  2. atmy
    30 septembre 2015 at 12 h 36 min (1 année ago)

    Coucou,

    tu as eu raison d’accepter de publier l’article. c’est vrai que la campagne peut porter à confusion, mais il ne faut pas oublier que nous voyons le mal où nous voulons le voir. J’ai directement pensé à un fake soit pour cette ONG soit (et là je pense que j’aurais vraiment hurlé) une société d’aide à la personne (genre: pour faire vos tâches domestiques pensez à nous avant de demander à vos bambins). Je suis née en Afrique. J’ai vu l’esclavage des enfants (et j’ai eu des camarades anciennes esclaves sauvées).
    Ce qui m’a choqué dans les commentaires c’est l’amalgame avec la religion, la discrimination (du à la méconnaissance) de l’IEF. Mais le plus dramatique c’est que dans nos belles sociétés nous nous insurgeons face à ce « blog » mais que nous fermons les yeux sur ce qui se passent ailleurs.
    J’ai du mal à trouver les mots. J’ai toujours du mal alors que ça fait 1ans que je suis en France. Il y a tellement de tabous que j’ai du apprendre à fermer ma bouche, à être diplomate.
    Tu n’es pas responsable du côté « choquant » de cette campagne.
    Merci

    Répondre
    • Milie
      30 septembre 2015 at 14 h 25 min (1 année ago)

      Merci Atmy !
      Je le reprécise bien pour toi. J’étais rémunérée pour cette campagne.
      Quant à savoir si je l’aurais acceptée gratuitement, si je disais oui, on me taxerait forcément de menteuse donc…
      Je pense que je l’aurais relayée (comme d’autres avant) mais pas sous cette forme.

      Répondre
      • atmy
        30 septembre 2015 at 14 h 50 min (1 année ago)

        je ne suis pas choquée par le fait que tu sois payée par une ONG. c’est elle qui a pris la décision de passer par des blogs pour lancer sa campagne ainsi que par la presse (rémunérée également). J’ai été choquée par pire que ça: des médicaments pourrissants dans les caves du palais présidentiel car ce n’est pas de l’argent pour le pire et pour le « mieux » aller en tant que bénévole collecter de l’argent pour une ONG et voir la moitié de la somme distribué aux « bénévoles » (perso, j’ai pris l’argent je suis allée acheter à manger et des croquettes animales et j’ai distribué aux SDF)
        J’aime ton blog, tes idées, ta passion, tes convictions. et même si un jour je ne suis pas d’accord avec toi, ce n’est pas pour autant que je t’insulterai.
        Qui c’est? si ça se trouve les 500€ tu les as reversé à une œuvre de charité, tu as parrainé un animal en voie d’extinction, tu as planté des arbres, où tu les as mis sur un livret pour le jour où un de tes bambins te dira « Maman je veux être médecin humaniste ». Cette petite goutte de rémunération apportera quelque chose tout comme ta petite goutte de publication de cette campagne controversée.
        reste comme tu es.

        Répondre
        • Milie
          30 septembre 2015 at 18 h 06 min (1 année ago)

          Je te remercie Atmy.
          En France, sache que l’argent est très tabou (je crois qu’on l’a encore vu ces derniers jours).
          Et j’accepte tout à fait qu’on ne soit pas d’accord avec moi 😉

          Répondre
          • laura
            2 octobre 2015 at 11 h 24 min (1 année ago)

            non, ça n’est pas l’argent qui est tabou en france, c’est la façon dont il est gagné.. dans cette campagne c’est tout simplement une honte…

            Répondre
  3. Allychachoo - Famille en chantier
    30 septembre 2015 at 12 h 51 min (1 année ago)

    Je suis vraiment désolée que tu ais eu à faire face à tant de haine Milie <3 Même si je n'apprécie pas le procédé de cette campagne, je ne comprends pas qu'on puisse se déchaîner autant sur ceux qui ont accepté de relayer tout cela.
    Allychachoo – Famille en chantier Dernier article de..1 anMy Profile

    Répondre
    • Milie
      30 septembre 2015 at 14 h 26 min (1 année ago)

      Merci <3

      Répondre
  4. Catwoman
    30 septembre 2015 at 13 h 32 min (1 année ago)

    J’ai vu ton billet l’autre jour. Je n’ai pas commenté parce-que je préfère me tenir loin des polémiques…

    Tu as tes raisons d’avoir accepté et perso, je ne sais absolument pas comment j’aurais réagis si j’avais été approchée, surtout sachant que c’est une cause qui me tient à coeur…

    Et je tiens à te préciser que, non je ne me sens pas bernée par ton article de lundi !
    Catwoman Dernier article de..Non, ça ne me choque pasMy Profile

    Répondre
    • Milie
      30 septembre 2015 at 18 h 04 min (1 année ago)

      Je préfère aussi lol mais bon là, je n’avais pas le choix. Dans quelques jours je remonterai sur mon nuage de bisounours.

      Répondre
  5. Chrissy delamarchaudiere
    30 septembre 2015 at 15 h 35 min (1 année ago)

    Je ne trouve rien de discutable . Aucun animal n a été maltraité pour cette news…:) ni être humain ….des fois il faut choquer pour faire réagir et oui ca existe …pour de vrai ….donc pourquoi le cacher ! En tous cas ‘j’ai avais bien compris qu il s’agissait desclavage et non d éducation à domicile hein !!! Mêlme Laura ingalls elle avait le droit d aller à l’école avant de faire des corvées !!

    Répondre
    • Milie
      30 septembre 2015 at 18 h 08 min (1 année ago)

      Merci 😉
      (tu m’a fait rire :p )

      Répondre
  6. Bernieshoot
    30 septembre 2015 at 16 h 10 min (1 année ago)

    Quand j’ai lu ton billet j’ai effectivement pensé à un fake mais les commentaires n’étaient pas ouverts sur le blog.
    Ce qui est certain c’est que cette histoire te bouscule. Tu fais des choix et tu les assumes ce qui est parfait et je dirais aussi que tu es chez toi sur ton blog et tu n’obliges personne à venir.
    Pour terminer n’oublions pas que le message important est de le droit à l’éducation des filles dans le monde et il faut savoir qu’en France il y a une régression, beaucoup de filles renoncent à des études longues parce qu’elles sont filles.
    Bernieshoot Dernier article de..Journée Internationale de la traductionMy Profile

    Répondre
    • Milie
      30 septembre 2015 at 18 h 08 min (1 année ago)

      Merci Bernie !

      Répondre
    • Milie
      30 septembre 2015 at 18 h 46 min (1 année ago)

      Merci Olivier.
      Non et je n’attends pas que tout le monde soit d’accord avec moi 😉 Par contre, les jugements à l’emportée, les insultes, ça fait mal (enfin c’est le but recherché je crois).
      Bisous

      Répondre
  7. mitaine
    30 septembre 2015 at 20 h 17 min (1 année ago)

    alors alors… IL se trouve que j’ai eu vent de ce fake-blog par le biais d’une blopine qui avait lu des articles comme le tien… J’ai immédiatement pensé que c’etait un « fake »(oui, c’est trop gros, c’est pas possible!!toussa toussa!) mais dans le doute, il se trouve que j’ai signalé ce fameux blog. En cela, je fais partie des personnes qui ont été plus qu’écoeurées lorsqu’il y a eu révélation du fake. Je me suis sentie flouée, prise pour une conne (blessée dans mon petit égo aussi, il faut le dire) et j’avoue que venant de personnes que je considère comme de « grandes blogueuses » comme toi ou LMO ça m’a terriblement déçu. Surtout après avoir lu le billet de Nadia Daam sur Slate qui montrait les mails que vous aviez reçu et le montant de la rémunération. Bien sur, c’est une somme enorme et je pense qu’on a pas envie de cracher dessus quand c’est proposé… Mais voilà, après une journée de polémique suivi d’une nuit de sommeil, ce matin je me suis levée en essayant de vous comprendre, les quelques blogueurs qui ont accepté de jouer cette comédie.. Je vois bien et je comprend bien que tu sois très ennuyée par tout cela, on va pas continuer à tirer sur l’ambulance pendant 107 ans, mais cette question de rémunération me gène terriblement dans votre démarche. Après tout, si cette question de l’education des enfants vous tenait tant à coeur, pourquoi avoir accepté de telles sommes?! Parce que j imagine bien que si vous n’aviez pas accepté, vous l’auriez dit, ce qui aurait été un argument de défense imparable. et certaines personnes ont comparé cela aux autres sponsoring pour des poussettes ou autre…genre c’est pareil et d’habitude personne ne s’insurge. ce n’est pas comparable du tout!
    dans tous les cas, moi quand je regarde la vidéo reveal, je vois quoi?! 5€ par mois pour qu’une enfant aille à l’école… avec les 500€ proposés (je reste dans la supposition, on ne sait pas si c’est exactement les sommes que vous avez touché pour cela)une enfant va à l’école pendant 8 ans et demi quoi… Tout cela est totalement contre-productif, quand je vois catwoman qui a récolté fierement 250€ l’an dernier..pourquoi?! pour payer des blogueurs au final?! Cela démontre vraiment le manque de sérieux de l’ong pour moi ca l’a dessert complétement et jamais je ne donnerais chez eux, car au final je resterais dans l’idée que mon argent ne servira pas a scolariser une enfant!
    Néanmoins, je reconnais moi meme m’etre un peu emportée (enfin j’ai insulté personne hein!) on s’est tous déchainé sur « ces vendus de blogueurs » alors qu’au final c’est surement à l’ong que je vais aller gueuler… 🙂 allez hop, sans rancune 😉

    Répondre
    • Milie
      30 septembre 2015 at 20 h 48 min (1 année ago)

      Je vais essayer de te répondre dans l’ordre…

      Concernant la sensation d’être prise pour une conne, l’intention en était loin, mais avec mon bon petit caractère, je pense que j’aurais ressenti la même chose…

      Concernant les signalements, Plan International avait pris soin d’avertir l’Education Nationale et les services sociaux de cette campagne.

      Après concernant la rémunération, tu as dû le voir dans ce qui était affiché, elle n’était pas présente sur les mails parce qu’elle a été annoncée après. C’était une rémunération de 400 € pour la campagne (pour moi en tous cas). Pourquoi j’ai accepté ? Tout simplement parce que j’ai reçu cette proposition via une agence avec qui je fais des articles sponsorisés. Il était question d’une campagne médias menée par Plan internationale. C’était clair dès le départ. Budget communication – agence de communication – proposition commerciale.

      Si Plan International (qui pour le coup a réussi son buzz) était passé par d’autres médias, le budget aurait été largement supérieur (par contre, personne n’aurait relevé). Quant à savoir si on l’aurait fait gratuitement. Je ne sais pas, ce serait facile de dire oui aujourd’hui forcément. Je l’aurais sûrement fait, comme pour d’autres, mais pas sous cette forme et pas en amont de la journée du 11 octobre. Ce qui ne répondait donc pas à leurs demandes.
      Et là cette ONG trinque parce que ça a crée une polémique mais ONG, associations ou entreprises ont des budgets affectés à la communication (web, presse écrite, TV, radio, …), cela n’a rien de nouveau. Alors peut-être que j’y suis habituée, pas vous, je ne sais pas…

      Quant à ceux qui crient au scandale et lynchés, j’attends de lire leur engagement bénévole…

      Répondre
      • mitaine
        30 septembre 2015 at 21 h 09 min (1 année ago)

        je te remercie de ta réponse qui est très claire 🙂 je pense que l’on beug sur cette rémunération parce que l’on a du mal a integrer le fait que les blogs soient devenus des espaces publicitaires d’une maniere ou d’une autre. Forcément je me sens plus proche de blogueuses comme vous que de la nana qui fait la pub pour activia. De la meme maniere, si tu remarques, les enfoirés quand ils font les concerts pour les restos, malgrès tout l’argent que ca génère, on bloque tous sur le fait qu’ils soient logés à l’hotel aux frais de l’association et compagnie… c’est vrai, j’ai du mal avec tout ces frais de fonctionnement mais après tout, qu’aurais-je fais, moi, qui ait tellement de mal à boucler les fins de mois…? 😉 la bise!

        Répondre
        • Milie
          30 septembre 2015 at 21 h 20 min (1 année ago)

          Hum, les enfoirés sont plus vénérés qu’autre chose, la critique existe mais elle est rare 😉

          J’ai été très transparente sur mes rémunérations jusqu’au jour où je me suis rendue compte que ça ne m’apportait que des problèmes alors j’ai arrêté et fait comme tout le monde. L’argent, c’est tabou, dans la blogo ou ailleurs. Quand j’accepte un sponso, c’est que j’ai réfléchi avant et c’est toujours précisé dans mes billets (ici l’idée n’était pas de mentir sur le fait qu’on était payés, vous l’auriez su mais avec la révélation de la campagne). Ce que les gens ne comprennent pas, c’est que j’ai une bonne quinzaine de demandes auxquelles je n’ai même pas répondu ce mois-ci… Si je cherchais à faire du fric à tout prix, je le pourrais. Mais ce n’est pas ce que j’ai choisi… Ce que j’ai choisi, c’est de garder la confiance de mes lecteurs. Accepter cette campagne, ce n’était pas que pour l’argent.

          Bonne soirée

          Répondre
    • Milie
      1 octobre 2015 at 10 h 20 min (1 année ago)

      Merci Zaza <3

      Répondre
  8. Maman et Toussa Toussa
    30 septembre 2015 at 22 h 01 min (1 année ago)

    J’ai vu et lu le blog. Je suis resté choqué. J’ai pensé que c’était vrai puisque ce n’est pas un fake sur la réalité. Et puis je l’ai partagé, pensant dénoncé. Et on est revenu vers moi en me disant que c’était un fake. ça ma soulagé. Et on est revenue vers moi en disant que moi aussi je faisais parti de ses blogueuses là^^^^ Je n’ai pas compris. Et puis on m’a expliqué.
    Sache que si l’ONG serai revenue vers moi, connaissant mon caractère à foncer tête baissé, j’aurai exactement fait comme toi pour la cause car oui le blog est un fake mais le contenue est réel pour des petites filles.
    Quand à ces personnes, il y aura toujours du monde pour se délecter de la méchanceté. Les gens sont lâches derrière leurs écrans, c’est tellement plus facile.
    Moi je t’embrasse et tu restes un de mes exemples sur la blogo !
    Biz <3
    Maman et Toussa Toussa Dernier article de..J’ai testé la vie facile avec Babymoov {+surprise dedans}My Profile

    Répondre
    • Milie
      1 octobre 2015 at 10 h 22 min (1 année ago)

      Merci, je suis très touchée <3
      (j'ai failli écrire merci Maman lol)

      Répondre
  9. soso59160
    1 octobre 2015 at 6 h 27 min (1 année ago)

    je dois être bizarre (ou très ouverte d’esprit) mais en fait je ne suis pas choquée par le fait que tu nous a « menti »…
    pour moi, le plus choquant c’est l’histoire de cette fille (même si fausse…), je ne savais même pas que ça pouvait encore exister aujourd’hui…
    bref, pour moi fake ou pas, ça a fait ouvrir des yeux (les miens en premier) et surtout maintenant on en parle…
    je t’envoie pleins de bonnes pensées car ces derniers jours n’ont pas dû être facile…

    Répondre
    • Milie
      1 octobre 2015 at 10 h 27 min (1 année ago)

      Ben je pensais pareil… même si je comprends que certains se soient sentis blessés. Ce n’était pas mon intention.
      Merci <3

      Répondre
  10. Fabienne
    2 octobre 2015 at 7 h 42 min (1 année ago)

    Moi je te félicite pour ce que tu a fait portant je sait que ce n’est pas évident surtout le faite que tu ne répond pas aux commentaire pour expliquer et éclaircir la donne
    Le sujet est noble et nécessite beaucoup d’attention surtout avec tous ce qui se passe en Syrie et en Palestine et dans le reste du monde
    Peace and love
    Fabienne Dernier article de..6 bonnes raisons d’utiliser un épilateur à lumière pulséeMy Profile

    Répondre
    • Milie
      2 octobre 2015 at 11 h 44 min (1 année ago)

      Merci Fabienne

      Répondre
  11. Gilles Wittezaële
    2 octobre 2015 at 16 h 40 min (1 année ago)

    Hello.
    Je réagis par rapport à ça :

    T’es une pute

    Je ne m’étendrai pas sur la polémique lancée par quelques blogueuses (de très bonne foi évidemment), elle ne m’étonne guère. Vous savez ce que je pense des polémiques ! Certains s’en délectent, moi pas. A ceux qui ne m’ont jamais lue, qui ne me connaissent pas mais en profitent pour buzzer, insulter, se soulager, se faire mousser (barrez la mention inutile), je n’ai rien à répondre. Ce n’est pas nouveau et la discussion serait stérile. D’ailleurs ces personnes ne prendront pas la peine de lire ce billet en entier.

    Déjà je précise que je ne suis ni blogueuse (plutôt blogueur) et que j’ai lu ce billet en entier (pas les comm., le lèche-bottisme, c’est pas mon truc sur le Net).
    Sinon dire que les gens qui sont contre (avec ou sans insultes) font ça pour buzzer, insulter (je suppose que tu as voulu dire gratuitement ?), etc., c’est juste la preuve que tu n’as pas de recul par rapport à ton boulot de blogueuse ni au reste du monde du Net.

    Voilà.
    A part ça, tu es ici chez toi, si tu aimes vendre ton blog aux marques, c’est un choix.

    Tu n’es pas obliger de publier bien sûr, je dis ça juste par rapport au paragraphe que je cité.
    Gilles Wittezaële Dernier article de..Moi aussi je veux jouer la pute en vendant mon blog aux marquesMy Profile

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






Coche cette case pour qu’un lien vers ton dernier article apparaisse