Une campagne avait déjà été lancée en 2011 sur la prévention des violences éducatives dites « ordinaires ».  A nouveau La fondation pour l’enfance et l’agence Rosapark tentent de sensibiliser le grand public et nous, les parents avec une campagne tv et web :  « Il n’y a pas de petite claque ! ».

violences-ordinaires-fessee

Les violences éducatives ordinaires

« Il n’y a pas de petite claque, ni de petit coup, toute violence envers nos enfants peut avoir des conséquences sur leur santé physique et psychologique » déclare le Dr Gilles LAZIMI, coordinateur de la campagne.

En France, il y a très peu d’études sur les violences éducatives ordinaires, considérées comme un non sujet ! Une enquête de l’Union des familles européennes montre que 85 à 87% des grands parents et parents déclarent avoir recours aux punitions corporelles et que plus de 50 % des parents commencent à frapper leur enfant avant l’âge de deux ans, persuadés par l’éducation qu’ils ont reçue que cela leur est utile et profitable ! »

Le but de la campagne n’est pas de montrer du doigt les parents mais de les amener à réfléchir, à ouvrir le débat, à réaliser que souvent, c’est notre propre éducation qui nous amène, de façon consciente ou insconciente à avoir des conduites à risques avec nos enfants.

La vidéo

La campagne sera visible à partir du 22 juin 2013 sur les chaînes télévisées nationales ainsi que sur le web.

Faut-il interdire la fessée ?

Trente deux pays ont interdit par la loi les violences éducatives ordinaires en direction des enfants, mais la France n’y a pas encore souscrit.

Je ne crois pas que l’interdiction de la fessée puisse être adoptée à court terme en France, elle est trop ancrée dans notre éducation. Et parfois, la vie, les difficultés quotidiennes, la fatigue, notre éducation font que parfois on craque et on met une fessée à un enfant parce qu’on pense « qu’il la mérite ». Ceci étant, bordel, on ne craque pas tous les jours ???

Et où sont les limites ? qui les fixe ? une tape sur la main ? une fessée ? une gifle ? un coup de ceinture ? un coup de martinet ? un coup de poing ?

Ici nous sommes archi contre la fessée et les châtiments corporels (je te rassure, on a plein d’autres défauts) et je trouve ce genre de campagne très importante car elle permet de rappeler que la fessée, pire encore la gifle, restent des gestes de violence et ne doivent pas être considérés comme anodins.

Et pour mon bien-être, je ne répondrai pas aux commentaires… entendant déjà le « une fessée n’a jamais tué personne ». C’est fort possible, oui, mais j’attends bien plus de moi en tant que parent que le fait de ne pas tuer ma fille…

sig2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Commentaires

13 Comments on Il n’y a pas de petite claque ! {violence ordinaire}

  1. sophie mum
    19 juin 2013 at 12 h 58 min (4 années ago)

    alors pour ma part je ne claque pas le grand, c’est son papa qui s’en charge sil dépasse les bornes (mais a quel point les depassent-ils c’est une autre question, en 2 ans il c pris 3 fessés car le papa etait à sa limite de supporter plus
    Pour ma fille ca arrive que je lui ai mis des fessée quand elle crie pleur et caprice en meme temps et quel balance par terre; elle s’en ai pris pas tous les jours mais ca arrivait
    Apres je ne m’acharnais pas sur elle pour qu’elle ait des bleus.
    Mais apres avoir mis une fessé je regrettais du coup je tape plus, ce n’est pas la campagne qui ma fait changé davis c’est moi, je ne voulais pas reproduire ma vie, les coups de mon pere, les bleus, la crainte de lui et encore a mon age comme quoi ca laisse des traces… merci pour ton article ca me remotive plus encore a ne pas taper sur les enfants
    sophie mum Dernier article de..Les Aventures de petite bête dans mon coin des blogueurs #51My Profile

    Répondre
  2. mattyllde
    19 juin 2013 at 15 h 12 min (4 années ago)

    Bonjour,
    Je viens de liker ta page et je suis tombée sur cet article. Juste pour te dire que j’adore ta dernière phrase. Je l’adore tellement que je vais l’apprendre je crois. Une superbe réponde à un commentaire plus que bête.
    Sinon je suis d’accord avec toi, mais j’avoue que ça m’est déjà arriver de craquer … après comme tu dis un craquage c’est très rare, sinon c’est plus un craquage.
    Ce qui est « drôle » c’est que j’ai changé d’opinion depuis que je suis devenue maman. Avant, j’aurais pu dire « une fessée n’a jamais tué personne » je pense. Depuis que je suis maman je réalise l’impact que j’ai sur mon enfant et surtout l’exemple que je dois lui donner.
    Il y a les gestes mais aussi les paroles d’ailleurs, certaines peuvent être également très violentes.

    Répondre
    • Milie
      19 juin 2013 at 17 h 41 min (4 années ago)

      Bienvenue à toi alors Mattyllde 😉
      Oui les paroles sont parfois aussi dures que les coups…

      Répondre
  3. kiarapapillon
    19 juin 2013 at 17 h 13 min (4 années ago)

    Peut-être pourras-tu répondre à mon commentaire?
    J’ai écrit un article contre la fessée et je souhaiterais mettre en lien les articles de blogueuses qui sont du même avis.
    Je pense que plus on est nombreuses à en parler, plus cela sera partagé, plus cela aura de poids. Si on n’arrive pas à sensibliser les générations précédentes (comme mes beaux-parents), tant pis. Mais si on peut sensibiliser les nouveaux parents (et ça passe par les blogs, les réseaux sociaux, etc).
    Acceptes-tu que je mette un lien vers ton blog?

    Répondre
    • Milie
      19 juin 2013 at 17 h 37 min (4 années ago)

      bien sûr Kiara 🙂

      Répondre
  4. miss Julie
    19 juin 2013 at 21 h 38 min (4 années ago)

    Bien que sans enfant, je te rejoins complètement Milie dans le sens où à mon humble avis, la punition physique ne résoud rien.
    Les chiffres que tu indiques me paraissent énormes. Je ne pensais pas qu’autant de parents y avaient recours. J’ose imaginer que bcp reproduisent en effet ce qu’ils ont connu dans leur enfance et c’est là qu’une campagne de sensibilisation me semble bien utile!!

    Répondre
    • Milie
      20 juin 2013 at 9 h 18 min (4 années ago)

      Ca reflète assez ce que je vois autour de moi…
      Oui c’est bien le but de cette campagne 😉

      Répondre
  5. sophie mum
    20 juin 2013 at 9 h 08 min (4 années ago)

    je voulais te remercier car hier soir ma fille a fait un caprice et je n’ai ni hurler ni taper j’ai juste discuter et ca a marché merci je repenserai souvent à ton article pour l’éducation des enfants encore merci milie bise

    Répondre
    • Milie
      20 juin 2013 at 9 h 13 min (4 années ago)

      Oh merci pour ce gentil message ! Ca me met de bonne humeur pour la journée <3

      Répondre
  6. vero
    30 septembre 2013 at 12 h 55 min (4 années ago)

    il y a 30 ans, la suède avait la position de la France quand la loi interdisant la fessée est passée.
    plus de 2/3 des suédois n’était pas contre la fessée etc
    30 ans après, en 1 génération, les mentalités et comportements ont complétement changé.
    vero Dernier article de..Mardi musique # 1My Profile

    Répondre

2Pingbacks & Trackbacks on Il n’y a pas de petite claque ! {violence ordinaire}

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






Coche cette case pour qu’un lien vers ton dernier article apparaisse