Après les précautions à prendre pendant la grossesse, la préparation à l’accouchement…

La sécurité sociale rembourse 8 séances de préparation à l’accouchement. Pour certaines futures mamans, c’est une formalité inutile, pour d’autres, elle fait partie intégrante de la grossesse. A côté de la préparation traditionnelle, il y a pas mal d’autres approches.

Combien ça coûte ?

Normalement rien puisque la sécurité sociale rembourse 8 séances à 100%. Vérifiez quand même avant de la prépa que vous avez choisie est bien prise en charge.

 preparation-accouchementPhoto : Stock.xchng 

Mais à quoi ça sert ?

A ne pas être spectatrice de son accouchement ! Elle permet notamment !

  • de comprendre ce qui se passe dans notre corps, les différentes étapes de l’accouchement
  • d’apprendre à gérer la douleur
  • de découvrir les différentes positions pour accoucher et faciliter la descente de bébé
  • de respirer et à souffler efficacement entre 2 contractions ou pendant la poussée
  • d’impliquer le futur papa car il n’est pas toujours facile pour notre compagnon de trouver sa place pendant la grossesse
  • d’envisager la césarienne
  • d’être informer sur l’après accouchement : les suites de couches, l’arrivée de bébé, son alimentation, …
  • de parler, de questionner, de prévoir l’arrivée de bébé car il ne s’agit pas que d’une préparation à la « mécanique » de l’accouchement, c’est aussi un premier pas vers la parentalité.
accouchement-prepa
Photo : Stock.xchng

 

Quelles sont les pratiques les plus courantes ?

Traditionnelle : des séances de groupe avec un côté pratique (type gymnastique prénatale, exercices de respiration, …) et un côté théorique (notamment sur l’anatomie), généralement suivies d’un entretien individuel.

Yoga : une technique de relaxation basée essentiellement sur la respiration et les postures. Pour en savoir plus : Fédération française de Hatha Yoga.

Sophrologie : une technique de relaxation proche du yoga  qui te laisse dans un état proche du sommeil. Pour en savoir plus : la société française de sophrologie.

Haptonomie : axée sur le toucher. Les séances sont individuelles et les futurs parents apprennent à entrer en communication avec le bébé grâce à des pressions sur le ventre de la future mamans. Le papa est très impliqué dans ce type de prépa. Le jour J, les futurs parents aideront bébé à naître en le guidant. Pour en savoir plus : Haptonomie.org.

Chant prénatal : fondé sur l’impact des sons sur le corps. Certaines fréquences ont un effet antalgique, la future maman apprend à se détendre grâce aux sons. Les cours sont collectifs. Pour en savoir plus : l’association française de chant prénatal.

La préparation en piscine : pour se sentir toute légère, dans une eau chauffée. Elle aide à travailler les muscles tout en se détendant. Pour en savoir plus : Zoom sur la prépa

L’hypnonatal : méthode basée sur l’hypnose. Les cours se font en groupe ou individuellement. Pour en savoir plus : Hypnonatal.

Méthode Bonapace :  associe trois techniques : la digitopression, les massages et la relaxation, à faire avec le papa. Pour en savoir plus : Bonapace.
 

Finalement c’est utile ou pas ?

Franchement, je crois que ça dépend surtout du personnel choisi. Ici j’ai fait une préparation à l’accouchement avec la sophrologie chez une sage-femme, j’ai adoré ces moments. J’ai trouvé ça rassurant, j’aime qu’on m’explique les choses de A à Z et c’était le cas lors de cette prépa. A chaque séance, je me sentais plus zen. Bon, par contre, le coté groupe, je n’aime pas, je suis une sauvage.

Je pense qu’une bonne préparation est essentielle, du moins pour une première grossesse. Oui toute les femmes sont capables de respirer, de pousser et d’accoucher mais la préparation te permet de le faire efficacement, le but étant de préserver ses forces, d‘éviter l’épisiotomie. Il y a le côté psychologique car c’est une approche différente de chez le gynécologue, on fait le plein d’informations. Généralement, le papa était le bienvenu à plusieurs séances. J’ai également pu y découvrir l’acupuncture pendant la grossesse et là… que du bonheur ! 

L’avis des blogueurs :

isaFlying-Mamma

Moi j’en ai fait un, j’ai cru que j’étais tombée sur un forum de doctissimo, je n’ai rien appris, je n’en ai pas fait d’autre! Et pourtant j’ai réussi à accoucher !!! j’y suis allée avec ma soeur, mon chéri, ça ne l’intéressait pas, il n’avait pas tort ! J’avais l’impression de tomber sur un groupe de nanas qui n’avaient pas d’amies avec lesquelles partager leur grossesse, et qui étaient là plus pour comparer entre elles leurs petits maux de grossesse, et les futures mensurations de leurs premiers de la classe en devenir! Un forum de doctissimo IRL en quelque sorte ! Je n’y ai rien appris, je n’avais pas peur, les bavardages ne m’intéressaient pas, je n’y suis plus retournée… Je félicite le papa de n’avoir pas voulu venir, je m’en serait voulue qu’il perde ainsi son temps! Je suis désolée pour ma soeur qui a subi ça, mais avec qui on avait bien rigolé, après…

jesuispapaJe suis Papa

Ben moi je ne l’ai pas très bien vécu. En gros j’étais le bienvenu mais une fois sur place c’est comme si j’étais transparent. La sage femme me zappait complètement… Ça a fini par m’agacer et je ne suis plus venu !  La place du père c’est important dans la préparation, non ? Elle ne répondait jamais à mes questions sauf quand ma femme les répétait pour avoir une réponse… Grrr…

 mamananonymeMamananonyme :

Après un 1er accouchement difficile sans aucune préparation, j’ai opté pour un accouchement sans péridurale. Il me fallait absolument une préparation en conséquence. Ma sage femme accoucheuse ne pouvant aussi assurer ces cours, j’ai pris une sage femme libérale qui a accepté de le faire – pas gagné partout apparemment – Nous avons fait un mélange de sophrologie pour apprendre à gérer et accepter la douleur des contractions sans péri, puis des cours de poussée pour la naissance en elle même – bien que sans péri, le corps parle et la poussée se fait sans y penser. J’ai aussi pu profiter de cours sur l’allaitement, la gestion des positions d’accouchement et à 2 visites après la naissance pour faire le point sur l’efficacité des cours – pour les prochaines mamans. C’est la solution – luxueuse en temps et en argent – que toutes les futures mamans devraient pouvoir choisir.

 Et toi ? tu as fait la prépa à l’accouchement ? tu en as pensé quoi ?

[signature]

Rendez-vous sur Hellocoton !

Recherches :

choses utiles pour ma fille après l\accouchement (1)cours de préparation a la naissance utile inutile (1)tu es utile a quoi (1)

Commentaires

Commentaires

15 Comments on La préparation à l’accouchement, utile ?

  1. Sophie-Mum
    9 octobre 2012 at 8 h 59 min (5 années ago)

    ben pour ma part j’ai fait la sophrologie et ca ne ma servi a rien le jour de l’accouchemenr… je n’ai pas su respirer comme il faut le jour J… donc j’ai demandé la péri…
    Sinon j’ai pu poser mes questions sur la grossesse l’apres discuté avec la sage femme car j’étais en train de vivre la séparation du pere de ma fille… pour moi c’était un peu comme une psy je pense

    Répondre
  2. Lilou
    9 octobre 2012 at 9 h 27 min (5 années ago)

    Pour ma part, les cours se sont passées durant l’été. Mon mari travaillant en 3×8, difficile pour lui de venir et encore moins de m’y emmener. On a pu y aller à 2 au 1er cours et c’était super, les femmes avec moi étaient plutôt calme et avaient l’air sereine donc pas de stress. La sage-femme était sympa, expliquait bien les choses, prenait en compte les questions des maris. Vraiment bonne expérience. Mais je n’ai pas pu y retourner. J’avais eu un rdv à l’hôpital et j’avais du y aller en bus. L’horreur, le bus non climatisé, une chaleur et une odeur insupportable, à en vomir (peut-être exacerbé sous le coup de la grossesse) et des gens qui préfèrent te regarder avec ton gros ventre, debout dans le bus plutôt que de te laisser leur place (à moins de compter sur une personne mais qui visiblement en a besoin aussi). J’ai donc décider de bannir le bus et donc fini les scéances. J’ai « fini » mes cours sur place, le moment venu car les sage-femme étaient très présentent et attentives. 🙂

    Répondre
  3. capucine
    9 octobre 2012 at 9 h 37 min (5 années ago)

    ben moi je suis assez mitigée sur la question ! mon fils est tres grand préma … DU  coup je n’ai pas eu l’occasion de faire cette préparation ! et du coup c était un peu panique a bord mais j’y suis arrivée !! et du coup pour numéro deux : c ‘etait clair cette fois ci je tenais a les faire ! et j’ai adorée et en plus d’un coté je découvrais des tas d infos sur la respiration ou sur le corps comment un bebe descend ect ! et en plus j’ai pu aussi raconter mon expérience donc oui je pense que ca aide car on se retrouve entre maman au même stade et ca c’est super pour échanger !!!

    Répondre
  4. Vaallos
    9 octobre 2012 at 9 h 37 min (5 années ago)

    J’ai fait une préparation classique pour mon premier enfant et ça ne m’a pas servi. On y a apprenait très peu de choses, sans parler des discours qui se sont révélés complètement faux. C’était agréable de discuter avec des futures mamans, mais ça ne valait pas les déplacements. 
    Du coup, pour mon second, je n’ai pas prévu d’en faire du tout :/

    Répondre
  5. sandyv84
    9 octobre 2012 at 11 h 21 min (5 années ago)

    Bonjour,
    J’ai envie de dire : mais comment ont fait notre mère et notre grand-mère ?? Et bien, elles ont fait !  Sans se poser toutes les questions métaphysiques qu’on se pose aujourd’hui. Je n’ai jamais fait ces séances. J’ai accouché 3 fois, 3 accouchements totalement différents et surtout je crois que ce qui a fait toute la différence c’est la sage femme qui s’est occupée de moi (de nous) le jour J et toute l’équipe qui l’entourait. Quant aux informations concernant la péridurale, une éventuelle césarienne, etc, mon gynécologue obstétricien a toujours été là pour y répondre.

    Répondre
    • Milie
      9 octobre 2012 at 20 h 40 min (5 années ago)

      l’argument de comment on faisait avant, j’ai du mal à adhérer. Oui on faisait par la force des choses… et parfois à quel prix ?

      Répondre
  6. colleau cindy
    9 octobre 2012 at 12 h 35 min (5 années ago)

    Pour mon aînée un prépa classique, j’en ai profité pour poser toutes mes questions et ce fus bien sympa
    Pour ma 2nde j’ai voulu faire piscine et la 1ère séance commençant au début de l’hiver j’étais plus motivée à restée au chaud dans mon canapé plutôt que de sortir
    Pour mon dernier, rien, après tout ma 2nde j’ai su accoucher sans péri, ma 1ère avec les forceps donc pour le coup j’en ai pas ressenti le besoin
    En résumé, je pense que pour un 1er une prépa n’est pas inutile, cela permet de d’avoir de bonnes réponses et de se préparer au mieux,

    Répondre
  7. Bérangère
    9 octobre 2012 at 13 h 18 min (5 années ago)

    J’avais fait une prépa pour accoucher sans péri, on est allés à toutes les séances avec mon homme mais la sage femme arrêtait pas de blablater de tout, de rien, on dirait qu’elle cherchait plus à remplir les heures qu’à réellement nous apprendre des trucs. Total, le jour J, pourtant bien décidée à accoucher sans péri … ben je l’ai prise, je gérais pas du tout !

    Répondre
  8. cathymammmaaannn
    9 octobre 2012 at 14 h 56 min (5 années ago)

    bonjour Milie, oui je l’ai faite pour mon premier enfant et encore pas tout les cours, sur la fin j’ai arrété, j’avais plus envie de rester avec mon cheri que de sortir !!!
    apres pour mes deux autres enfants, je n’y suis pas allée du tout, ça dépend de chaque personne, on doit choisir ou pas de le faire, il y a du positif et du négatif dedans 🙂

    Répondre
  9. Vinie
    9 octobre 2012 at 14 h 57 min (5 années ago)

    Pas fait de prépa pour mes 2 garçons. Ca ne me semblait pas utile même si les derniers jours avant l’accouchement, j’avais peur de ne pas savoir pousser correctement ou de ne pas savoir respirer… Mais j’ai réussi ! 😛

    Répondre
  10. Chrisma
    9 octobre 2012 at 15 h 09 min (5 années ago)

    C’est super que les cours de prépa soient remboursés par la sécu… pour celles qui en ont besoin, il ne faut pas s’en privé ! C’est précieux que chacune puisse recevoir ses infos.
    Je n’en ai pas fait pour ma première grossesse car je voulais la péridurale et je ne trouvais pas ça nécessaire… Par contre méthode bonapace pour la deuxième cours individuel avec le papa et ça s’est très bien passé. Par contre bébé et venu tellement vite qu’on a quasiment pas eu le temps de l’appliquer !!

    Répondre
  11. mamanbavarde
    12 octobre 2012 at 13 h 55 min (5 années ago)

    j’ai fait en piscine. Pas remboursé, mais super utile. Bon, même si j’ai fini par une césarienne, pendant le travail, ça m’a bien aidé quand même…et surtout, je me marrais bien avec mes autres copines les baleines!!!

    Répondre
    • Milie
      13 octobre 2012 at 23 h 07 min (5 années ago)

      en dehors de la prépa, je faisais de l’aquagym, sympa quand tu es enceinte 😉

      Répondre
  12. CoraRoZ
    16 octobre 2012 at 14 h 41 min (5 années ago)

    Il est bon de savoir qu’on a le choix entre plusieurs techniques de préparation.
    Pour la sophrologie, je ne sais pas ce que ça donne en séance individuelle, mais en groupe ça ne fait que m’énerver davantage (je ne l’ai pas testée en préparation à l’accouchement hein).
    CoraRoZ Dernier article de..7 billets coup de coeur en été 2012My Profile

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






Coche cette case pour qu’un lien vers ton dernier article apparaisse