La journée mondiale de la prématurité a eu lieu hier, le 17 novembre. Ce billet était donc prévu pour hier mais comme je fais toujours les choses au dernier moment, il n’était pas terminé, j’en suis désolée 🙁 L’occasion de parler un peu de la prématurité.

Les actions

Cette journée était l’occasion de parler de la prématurité et de récolter des fonds via divers manifestations : courses à pied, expositions photos, concerts, dîners, lâchers de ballons ; fonds destinés à améliorer la prévention de la prématurité, le suivi des grossesse et la prise en charge des familles.

C’est également hier que l’EFCNI (European Foundation for the care of newborn infants) a lancé la première campagne européenne pour les prématurés et les nouveau-nés. En France, pour les 180 bébés prématurés qui naissent chaque jour, c’est l’Association SOS Préma qui prend le relais et organise « Le Tour de France du petit chausson rouge ».

prématurité

Cette affiche présente une paire de « chaussettes de bébé prématuré » qui sera intercalée entre dix autres paires de chaussettes de bébés nés à terme. Selon les affiches, elle sera intercalée aléatoirement pour montrer qu’une naissance prématurée peut arriver à n’importe qui. D’ailleurs l’EFCNI rappelle que  dans environ la moitié des cas de naissance prématurée, les causes exactes demeurent inconnues.

Le 12 novembre dernier, SOS Préma et la Société Française de Néonatologie se sont unis et ont créé le Collectif Prématurité afin d’attirer l’attention sur gouvernement sur le problème de la prématurité. Leurs revendications principales étant : mettre en place une politique affirmée en matière d’information et de prévention, améliorer l’accueil et l’environnement du nouveau-né et de sa famille, optimiser la coordination des soins et assurer un suivi de ces enfants sur le long terme et investir dans la recherche 

 collectif prematurite

 

Les chiffres

La prématurité est passée de 5,9% en 1995 à 7,4% en 2010 toutes prématurités confondues, soit 15% de plus en 15 ans. 15 millions de bébés naissent prématurément chaque année dans le monde, soit plus d’un bébé sur dix, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En France, chaque année 60 000 à 65 000 bébés naissent prématurés avec un taux deux fois plus élevé dans les DOM-TOM.

On parle de prématurité lorsque la naissance d’un enfant viable survient avant la 37è semaine d’aménhorées au lieu des 39 habituelles ; avant la 33è semaine, on parle de on parle de « grand prématuré », et avant la 28è semaine de « très grand prématuré ».

SOS Préma

SOS Préma est une association loi 1901 créée en octobre 2004 par Charlotte Bouvard, reconnue d’intérêt général et agréée association d’usagers par le ministère de la santé. Elle oeuvre pour une meilleure prise en charge de la prématurité et travaille avec tous les acteurs de la prématurité, à travers 3 axes:
– L’accompagnement et le soutien des familles
– La sensibilisation des pouvoirs publics
– Le dialogue avec les équipes médicales
Son premier cheval de bataille a aussi été son premier grand succès: l’allongement du congé maternité des mamans de prémas, voté en mars 2006 dans la Loi sur l’égalité Salariale.

Tu trouveras sur leur site de nombreuses informations destinées notamment aux parents et un forum.

On parle aussi de la prématurité chez Papa online, Maman bavarde, Je suis papa, Mama twins

[signature]

Sources : SOS Préma, Santé blog

Rendez-vous sur Hellocoton !

Recherches :

prématurité (28)

Commentaires

Commentaires

8 Comments on Journée mondiale de la prématurité

  1. estelle
    18 novembre 2012 at 17 h 28 min (5 années ago)

    Je suis très sensible à ce sujet puisque mes filles sont nées toutes les deux prématurées, j’ai eu la chance malgré leur petits poids (2,4kg et 2,3) de leur avoir gardé à mes côtés; la grande a assez vite rattrapé son poids puisqu’à 1 mois elle avait quasi doublé par contre la seconde ça été beaucoup plus long et difficile; d’ailleurs c’est toujours un poids plume a presque 3 ans
    estelle Dernier article de..Potatoes MaisonMy Profile

    Répondre
  2. Val
    19 novembre 2012 at 10 h 26 min (5 années ago)

    Voilà un sujet qui me touche car mon premier a été préma, né à 35 SA (et encore il a failli naître à 27 SA, on a réussi à tenir…). J’ai eu la chance de l’avoir près de moi en chambre et encore, les médecins m’ont fait une fleur vu que ça faisait 8 semaines que j’étais enfermée dans les 9 m2 de ma chambre d’hôpital. On a connu « que » les difficultés d’alimentation, on a eu de la chance malgré tout…mais rien que ça, c’était méga éprouvant, je tire mon chapeau à ceux qui vivent pire///

    Répondre
  3. Karya
    19 novembre 2012 at 11 h 01 min (5 années ago)

    Nous avons vécu une histoire différente mais nous avons arpenté les couloirs de la réa pédiatrique puis des soins intensifs. Nous avons fait la rencontre d’autres parents, souvent de bébés prématurés, qui ne vivaient pas la même histoire et pourtant en discutant nous vivions les mêmes choses. Ce sujet me touche tout particulièrement et je souhaite qu’il y ait de plus en plus de progrès dans l’accompagnement et le soutien aux familles.
    Une pensée pour tous ceux qui le vivent ou l’ont vécu.

    Répondre
  4. ludivine
    21 mars 2014 at 8 h 03 min (4 années ago)

    Ma fille est nee a 28 + 6 jours grossesse compliquez on a bien faillit la perdre notre louloutte a 19 semaine elle essayaitt deja de sortit j’ai tenue 11 semzine a l’hopital et la elle va bien on doit la ramenez chez nous ce week end merci aux fabuleux medecin moi je dit bisous

    Répondre
    • Milie
      21 mars 2014 at 9 h 32 min (4 années ago)

      Ouf !
      Bon courage pour le retour 🙂

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






Coche cette case pour qu’un lien vers ton dernier article apparaisse