Il s’agit d’un article écrit par la psychologue Camille Rochet. Même si je ne partage pas tout à fait son opinion, je pense qu’on peut trouver de bons conseils dans cet article…

Enfant terrible, non éduqué ou trop gâté qui ne cesse de crier pour les plus futiles des motifs? Un vrai problème pour ses parents! Ces derniers se sentent si tendus lors du déclenchement d’une crise de larmes qui coïncide avec des préoccupations familiales, des amis qui rendent visite, des activités en dehors de la maison ou encore un bon sommeil ! La plupart du temps on ne sait pas comment maîtriser ces réactions inappropriées, et même violentes, afin de traiter le problème dans le calme et la rationalité. Donc comment supporter les cris de son enfant ?

Supporter les cris de son enfant : mieux connaître les causes que de réagir à l’aveuglette.

La plupart des parents ne savent manifester leur affection, leur admiration que dans le cas où leur enfant est ‘’sage comme une image «  ! Et cela peut être interprété par une volonté inconsciente d’empêcher son enfant d’exercer son droit d’exprimer et même de révéler ce qui lui fait mal. Il n’existe pas d’enfant terrible mais il existe des enfants qui ont appris un comportement qui semble marcher pour eux mais avec lequel les parents se sentent dépassés !

Il faut donc comprendre le phénomène et essayer d’orienter notre réaction dans le bon sens afin que le comportement adopté par l’enfant, ici les cris, ne devienne pas la seule façon pour l’enfant d’obtenir notre attention.

Céder voudrait dire : »Tu as gagné, tu es plus fort que moi, je ne suis pas à la hauteur« , réponse très angoissante pour l’enfant qui comprend que son père ou sa mère n’est pas assez solide. Mais s’énerver de façon démesurée laisse entendre là encore que nous ne sommes pas assez forts pour supporter cela et surtout l’enfant le prend comme une atteinte dans son estime de lui.

Il faut donc avoir une réponse sécurisante qui donne aussi un message d’amour : « je le fais pour ton bien ». Une fois le calme retrouvé, il est important de pouvoir en discuter avec l’enfant ou au moins d’essayer de comprendre ce qui a déclenché la crise, afin d’anticiper le phénomène la prochaine fois et trouver avec l’enfant une autre réponse plus adaptée.

cris-colère-enfant

Supporter les cris de son enfant : comment faire pour ne pas perdre son calme tout en restant ferme ?

C’est à vous d’être créatif pour trouver la réponse qui correspond le mieux à votre enfant. Qui connait mieux l’enfant que ses propres parents? Il existe cependant quelques pistes qui peuvent vous donner des idées, comme par exemple:

  • le contrôle de sa colère par la pensée positive ;
  • la respiration lente et la non-réponse avec une voix plus haute ;
  • s’asseoir et ne pas rester debout, pour apaiser sa colère ;
  • essayer même de chanter et sourire, ça rend l’enfant surpris de voir exprimer cette réaction inattendue ;
  • se souvenir que l’enfant qui se voit crier dans son visage à cause des devoirs scolaires non effectués, une chambre non rangée ou une petite bêtise involontaire, par exemple, n’hésitera pas à employer le même comportement pour revendiquer ce qu’il considère l’un de ses droits acquis.

En un mot: souvenez-vous que ces cris sont souvent plus douloureux pour les parents que pour l’enfant ! Apprenez à montrer à ce dernier que vous êtes solides et que cette réaction n’est pas adapté e! Aidez-le à se calmer et restez calme tout en étant ferme. Renchérir ne ferait que lui démontrer que ces cris sont la seule façon de régler une situation qui dérange!

Cet article a été rédigé par Camille Rochet, psychologue, qui propose chaque jour une publication sur le couple ou la famille. Voir son blog http://www.anoustous.com.

Merci Camille 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Recherches :

supporter crie enfant (1)

Commentaires

Commentaires

5 Comments on Comment supporter les cris de mon enfant ? {article invité}

  1. Sophie-Mum
    21 février 2013 at 13 h 50 min (5 années ago)

    merci de ‘l info car hier elle ma fait un caprice hurlant oui j’invente un mot dsl et j’ai aussi hurler plu fort mais ca na servi a rien alors prochain coup je resterai
    calme.
    Sympa la présentation c’est sobre

    Répondre
    • Milie
      21 février 2013 at 17 h 36 min (5 années ago)

      « caprice hurlant » lol
      Merci 😉

      Répondre
  2. Sophie-Mum
    21 février 2013 at 13 h 51 min (5 années ago)

    et je viens de voir que j’étais le top commentateurs je m’applaudie ok bise

    Répondre
    • Milie
      22 février 2013 at 10 h 17 min (5 années ago)

      super !

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






Coche cette case pour qu’un lien vers ton dernier article apparaisse