En regardant l’émission Les Maternelles hier (France 5), j’ai découvert la vidéo de la campagne de l’Unicef Chili destinée à alerter les parents sur les dangers de la pédophilie. Je ne sais pas trop pourquoi mais je suis restée estomaquée, pour ne pas dire sur le cul.

unicef-campagne-pedophilie-sweet-trick

Une campagne choc

Une campagne vidéo signée Unicef Chili. On y découvre un homme arriver dans un parc d’enfants déguisé en barbe à papa géante. Les enfants se jettent sur lui pour dévorer cette sucrerie rose et les parents ne sont pas en reste. C’est merveilleux, on a envie d’y goûter, d’autant que la petite musique de fond rappelle celle des camions de glaces que l’on peut voir dans les films… quoi qu’un peu plus douce.

Et l’homme tend un flyers avec un message aux parents. La musique prend une note dramatique lorsque les parents lisent le message

>

« C’est aussi facile que cela pour un pédophile d’attirer un enfant. Soyons vigilants. »

unicef-campagne-pédophilie

 

La réaction : se sentir bousculée

Cette vidéo m’a mise assez mal à l’aise. J’ai du mal à expliquer clairement pourquoi. Pour moi, elle disait un peu « L’innocence des enfants, c’est mal » et je la trouvais assez culpabilisante pour les parents « Vous n’auriez pas du les laisser aller vers cet homme ». Du coup, j’y ai réfléchi un bon moment…

Je crois que j’ai été assez décontenancée car je n’écoutais l’émission que d’une oreille. Je me suis retrouvée à regarder une vidéo toute mignonne en me disant « oh c’est rigolo cet homme déguisé en barbe à papa » et pour tout dire, je m’attendais un peu à un truc lancé par une marque. Quant aux flyers, je me suis dis « bon de réduction » ou un truc dans le genre. Et en comprenant de quoi il s’agissait, je crois que ma réaction a été assez similaire à celle des parents qu’on voir dans la vidéo ! Et puis quelque part, cette vidéo vient bousculer mon petit quotidien (au pays des bisounours).

J’ai donc cherché à la revoir sur youtube. En la regardant de plus près, je la trouve angoissante : un parc pour enfant, des enfants heureux qui s’amusent en toute innocence, pour la plupart surveillés par leurs parents. Pis cette chose rose, sucrée, enfantine qui débarque dans ce monde d’innocence

Mais c’est pourtant la réalité !

unicef-campagne-pedophilie-barbe-a-papa

Le message : « soyons vigilants »

Le message de la campagne est clair ! Nous devons rester vigilants ! Les enfants sont innocents, il est très facile pour un pédophile de les accoster et de les attirer. Un bonbon, un peu de gentillesse et le piège est en place. Tu trouves ça simpliste ? Pourtant, il y a peu de temps, une étude britannique a montré qu’il faudrait à peine 90 secondes à un inconnu pour enlever un enfant. Oui 90 secondes ! A peine 1 minute 30 et 7 enfants sur 9 (âgés de 5 à 11 ans) sont prêts à suivre un inconnu moins de 2 minutes après l’avoir rencontré pour la première fois.

L’inconnu, le kidnappeur, le violeur, le pédophile, ne sont pas forcément des hommes, n’ont pas forcément une mine patibulaire, ce n’est pas écrit sur leur visage…  Il ne faut pas oublier non plus que de nombreux cas de pédophilie viennent de personnes proches de la famille, pas seulement d’inconnus.

On a déjà abordé le sujet avec la Chouquette pour les attouchements : « Les adultes n’ont pas le droit de te toucher ici ou ici » mais aujourd’hui, je me suis rendue compte que nous n’avions jamais parlé d’enlèvement. L’an prochain, elle rentre au CP (oh mon bébé !!!) et je pense que d’ici là on en aura parlé sérieusement. Je pense aussi utiliser un code ou une phrase comme Mamananonyme pour la sortie de l’école. Il y a les amis, la famille, les copains à la sortie mais également des inconnus…

Et là, je vais regarder l’émission sur France 5 sur les pédophiles.

Et chez toi ? on a abordé le sujet ? que penses-tu de cette vidéo ?

milie

 

 

 

 

Image Map
Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Commentaires

26 Comments on Unicef, un homme barbe à papa et les dangers de la pédophilie

  1. Carine Mamjoza
    1 octobre 2013 at 21 h 18 min (4 années ago)

    La vidéo montre que cette initiative a fait mouche : les parents ont des regards gênés, incrédules et coupables.
    J’ai parlé du sujet avec mes garçons de 5 et 3 ans – ou plutôt, le sujet nous a frappé en pleine face. Nous allions dans un grand parc familial près d’un bois et d’étangs, et sur le parking, il y avait plusieurs voitures de gendarmerie. Une mamie est venue vers nous avec ses 2 petits enfants, et bim, elle s’est mise à raconter avec détails ce que faisait la gendarmerie. Mes garçons n’en ont pas loupé une miette, bien entendu.
    J’ai dû leur expliquer qu’un monsieur rôdait autour du parc et qu’il avait été vu abordant des enfants. Je leur ai aussi parlé de la petite Fiona qui avait disparu d’un parc et dont on avait perdu la trace. J’essaye de ne pas trahir mon angoisse quand je leur parle de ce sujet, plutôt de leur apprendre à être vigilants.

    En ce qui concerne les attouchements, depuis qu’ils sont tout petits je leur parle de la notion d’ « intimité », que quand Maman va aux toilettes ou dans la salle de bains, on doit respecter son intimité, que l’on ne se montre pas nu devant des inconnus et que certaines parties de leur corps doivent être respectées et qu’aucun adulte ne peut y toucher. La pédiatre d’ailleurs leur demande toujours l’autorisation avant de les examiner.

    Répondre
    • Milie
      1 octobre 2013 at 22 h 53 min (4 années ago)

      On avait commence à parler de l’intimité, des attouchements, mais je n’ai jamais abordé le sujet des inconnus, des enlèvements. C’est vrai qu’elle est toujours avec nous mais bon, on va le faire.

      Répondre
  2. carole
    1 octobre 2013 at 21 h 46 min (4 années ago)

    étant maman depuis quelques mois, cette publicité donne à réfléchir, j’ai également vu l’étude britannique qui est tout aussi flippante, on est jamais assez vigilant, pour ma part, il est sûr que je lui expliquerai les choses dès qu’il sera en âge de comprendre

    Répondre
    • Milie
      1 octobre 2013 at 22 h 52 min (4 années ago)

      Je me disais pareil. Et pourtant aujourd’hui, elle a 5 ans et je me rends compte que je n’ai pas fait tout ce qu’il fallait.

      Répondre
  3. LMO
    2 octobre 2013 at 9 h 33 min (4 années ago)

    Ben, je trouve le spot super gênant parce que l’idée d’un gars déguisé en barbe à papa, de base, ça me donne envie de vomir, mais bon…
    Je trouve que le message ne passe pas très bien, mais ce n’est que mon avis.
    Et dans la mesure où 90% des agresseurs sont des membres TRES proches de la famille (père, oncle, mère, grand-père…), je trouve le spot limite inutile… Il parle de la partie émergée de la pédophilie, véhiculant ce cliché qui ne permet pas aux victimes ni à leur proche d’admettre que ce qu’ils vivent, eux, est aussi dramatique. La pédophilie reste cet inconnu qui enlève un enfant pour le violer dans une ruelle, c’est atroce… Mais la réalité est beaucoup plus nuancée et personne n’en parle… Jamais…

    Répondre
    • Milie
      2 octobre 2013 at 10 h 01 min (4 années ago)

      J’ai fortement pensé à toi en écrivant ce billet et justement le fait que ça ne vient pas forcément d’un inconnu 🙁
      Pour moi, c’est une bonne piqûre de rappel mais ça ne suffit pas.
      Après, c’est Unicef Chili, peut-être que les statistiques sur la pédophilie montrent qu’il y a beaucoup d’inconnus ? je ne sais pas.

      Répondre
  4. elodie glas
    2 octobre 2013 at 9 h 45 min (4 années ago)

    le flyer lance vraiment un froid glacial
    il dit clairement « j aurais put etre pedophile »
    moi meme en voyant ca je n aurais jamais penser a ca
    mais tout peux si vite arriver
    hier j etais a la banque le temps de signer mes recu de chequier mon fils de 2 ans avait disparu
    mon sang n a fait qu un tour j ai cru au pire ; … les agents de la banque aussi ils c etaient tous lever quand ils m on entendu me mettre a crier « noah ???? »
    j etais en panique
    jusqu a ce que la femme qui m avait recu le trouve derriere elle

    ca a durer que quelque seconde mais ca m a suffit pour engoisser
    j ai vraiment cru qu il etait partis avec quelqu un

    Répondre
    • Milie
      2 octobre 2013 at 9 h 59 min (4 années ago)

      Oui le flyers, c’est ça !
      Ca m’est déjà arrivé aussi. Quand on fait les boutiques, elle a tendance à se planquer entre les cintres…

      Répondre
  5. perlati
    2 octobre 2013 at 10 h 09 min (4 années ago)

    le sujet est abordé ici très souvent, j’avais d’ailleurs montré la vidéo britannique que tu cites, la semaine dernière en fait a mes filles. En fait, c’est ma phobie l’enlèvement… au parc, je ne vis pas, je les cherche des yeux sans cesse. Et il leur est interdit de sortir de l’école si je les laisse en périscolaire. Je leur ai fait un peu peur en parlant des enlèvements, et me suis appuyée aussi des faits divers qu’on peut (malheureusement) souvent voir dans les médias. Mais je pense que le fait de leur faire peur leur fait se rendre compte de la gravité de la chose. Elles savent que des enfants se font enlever, et qu’ils meurent. Pour la pédophilie, je leur ai dit que mis a part elles, personne n’a le droit de toucher certaines parties de leur corps. Sauf papa et moi si besoin est. Je ne sais pas si tout ceci est suffisant, parce qu’un fou (ou une folle) peut utiliser des subterfuges dont je n’ai pas parlé, et réussir a les enlever (ou par la force, tout simplement) Elles sont encore petites, donc pour le moment a aucun moment elles ne sont seules, mais je me fais plus de soucis pour plus tard, quand elles commenceront a aller seules au collège par exemple…

    Répondre
    • Milie
      2 octobre 2013 at 10 h 19 min (4 années ago)

      Quand ils sont petits, je me demande si ces discours peuvent réellement marcher.
      Un enfant face à un adulte ?
      C’est tellement difficile 🙁

      Répondre
      • perlati
        2 octobre 2013 at 23 h 12 min (4 années ago)

        je ne sais pas, mais on se doit de le faire, même petit, par acquis de conscience, parce que c’est notre rôle…

        Répondre
        • Milie
          3 octobre 2013 at 9 h 40 min (4 années ago)

          bien sûr !

          Répondre
  6. Vinie
    2 octobre 2013 at 12 h 04 min (4 années ago)

    On a abordé le sujet des enlévements avec Tim, 6 ans, à la rentrée justement, juste après que j’ai vu l’étude britannique. Et après avoir posé certaines questions à mon Fils, il s’avérait que lui aussi partirait avec un inconnu si il devait être accosté 🙁
    Ca m’a fait vraiment peur !

    On lui a donc longuement parlé avec son Papa. Et je crois vraiment que nos enfants s’imaginent qu’une personne qui veut enlever un enfant ou lui faire du mal serait reconnaissable car effrayant. On a bien insister sur le fait qu’il ressemblerait à n’importe quel papa ou maman, qu’il ne ferait pas voir qu’il serait méchant mais qu’une fois embarqué, il montrerait sont vrai visage…

    Dur dur…
    Vinie Dernier article de..Welcome BabyMy Profile

    Répondre
    • Milie
      2 octobre 2013 at 12 h 53 min (4 années ago)

      Les chiffres de l’étude ne m’étonnent pas du tout. Un adulte sait comment convaincre un enfant 🙁

      Répondre
  7. Lili
    2 octobre 2013 at 12 h 56 min (4 années ago)

    pfiou des frissons en regardant la vidéo. J’en ai parlé avec mon fils ainé, beaucoup d’ailleurs, parce qu’il croit que tout le monde est gentil, et pire qu’il suffit d’être un pirate si jamais il y a des méchants… tant d’innocence. J’en parle, et je remets le sujet de temps en temps histoire de faire une piqure de rappel.

    Répondre
    • Milie
      2 octobre 2013 at 13 h 59 min (4 années ago)

      C’est normal pour un enfant de penser que tout le monde est gentil, c’est leur belle innocence…

      Répondre
  8. Pomdepin
    2 octobre 2013 at 18 h 21 min (4 années ago)

    Je suis d’accord avec LMO, ça ne traite pas les 90% de cas ou c’est un proche. C’est un chiffre qui fait peur. Et je bus en Angleterre, ici les gens sont passes de la vigilance à la parano. En fait, ils en font trop, ça cree un mauvais climat, et les vrais cas de pedophilie ne sont pas règlés pour autant.

    Répondre
    • Milie
      2 octobre 2013 at 18 h 50 min (4 années ago)

      Oui c’est ce que je disais aussi dans le billet mais ce n’est qu’une campagne,je ne pense qu’on ne peut pas traiter tous les dangers dans une vidéo d’une ou deux minutes.

      Répondre
  9. Delph Dolce
    2 octobre 2013 at 19 h 32 min (4 années ago)

    je dois être ailleurs.. mais mes enfants n auront pas le droit de prendre de la barbe à papa sur « quelqu’un » ni à « quelqu’un »… Comme pas à accepter un bonbon/gâteau ou autre d’un(e) inconnu(e)…
    Je comprend le sens de la pub, mais en effet les parents sont « inconscients » pour moi…
    Poupey 11 ans, sait très bien à son âge, Louloute 18 mois trop petite encore, mais je l’inculque très tôt, car enfant, homme, femme peut être « le méchant loup »…

    Bises

    D.

    Répondre
    • Milie
      2 octobre 2013 at 22 h 19 min (4 années ago)

      Moi non plus mais pas pour les mêmes raisons, juste parce que je suis chochotte.
      On le sait bien sûr mais face à un adulte, c’est difficile de dire non.

      Répondre
  10. jaguy
    3 octobre 2013 at 21 h 38 min (4 années ago)

    ça fait vraiment froid dans le dos!

    Répondre
  11. lilyla
    6 octobre 2013 at 21 h 03 min (4 années ago)

    Merci, merci aussi pour le lien vers mamananonyme que pourtant je suis et son article aussi important à mes yeux là est passé entre les gouttes, je ne l’avais pas vu et encore moins lu forcément :/ mais là, je me dis qu’il ne faut pas que j’oublie cette idée, d’une sacré ingéniosité! Et sinon, sur France 5, c’était bien? je me demande si je pourrais le regarder, je pleure assez facilement … En tout cas, bonne soirée,

    Répondre
    • Milie
      7 octobre 2013 at 12 h 03 min (4 années ago)

      Oui c’est un super billet !

      Bof ! Ce n’était pas vraiment sur la pédophilie mais sur les pédophiles eux-mêmes. Pas facile à regarder en tant que maman…

      Répondre
  12. Anne-Laure
    6 octobre 2013 at 22 h 55 min (4 années ago)

    Je suis assez sensible au sujet, ayant moi même échappé aux griffes d’un kidnappeur quand j’étais petite. Par ailleurs, ici en Belgique, le sujet est particulièrement brûlant. L’affaire Dutroux, c’est comme si c’était hier….

    Ici pour l’instant, Grégory a 4 ans et on a déjà évoqué les inconnus. J’espère qu’il a bien retenu la leçon, et on fait des piqûres de rappel de temps en temps : s’il est perdu, il doit crier très très très fort pour dire qu’il est perdu (je me dis que plus il se fera remarquer, moins il aura de chances d’être kidnappé), rester sur place, ne suivre personne personne personne, sauf si ce sont des policiers.
    Et concernant les attouchements, on lui a déjà dit que personne n’avait le droit de toucher son zizi sauf le docteur mais que même le docteur devait lui demander l’autorisation.

    Répondre
    • Milie
      7 octobre 2013 at 12 h 01 min (4 années ago)

      C’est bien de leur expliquer…

      Répondre

1Pingbacks & Trackbacks on Unicef, un homme barbe à papa et les dangers de la pédophilie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






Coche cette case pour qu’un lien vers ton dernier article apparaisse